Un voyage vers le passé et la nature

Écrit par : Jeunes Plumes

11 juillet 2021

Mots-clés : ,

Le Franco en collaboration avec le Conseil scolaire Centre-Nord a lancé le projet pilote: Plumes jeunesse au CSCN! Des élèves de la 5e à la 12e année ont été invités à écrire des textes sur un même thème : voyage et tourisme.
Le but de ce projet est d’offrir aux jeunes une expérience pratique d’écriture dans un contexte réel en les affectant à rédiger un texte sous la forme d’un article.
Les élèves intéressés ont également reçu une formation personnalisée de l’équipe du Franco.

Voyage en train

Il existe un proverbe chinois qui va comme ceci, “Le passé a plus de parfum qu’un bosquet de lilas en fleur”. Il est gardien de l’être en soi. Le passé pour moi, a toujours ressemblé à une toile tissée avec plusieurs fils, certains gros, certains minces, certains rigides et d’autres souples. Il y a 8 milliards de personnes sur terre. Il est impossible pour nous de connaître le passé de chaque personne que l’on rencontre. On ne peut pas non plus connaître les histoires qu’elles trimballent avec elles. Malgré cela, je suis de l’avis qu’on se doit au moins de connaître notre propre passé, si seulement pour ne pas oublier ceux à qui il a appartenu.

Le Alberta Prairie Railway de Alberta Prairie Steam Tours, est un train qui est à la fois une pièce du passé et la fierté de toute une communauté. L’entièreté du train est conçue de matériels ferroviaires patrimoniaux, une relique du passé ramenée à la vie par quelques communautés généreuses. La locomotive part de Stettler, une petite ville pittoresque où les collines sont verdoyantes presque toute l’année, pour se rendre au charmant village de Big Valley. Des bénévoles se chargent de préparer un repas de la part du village pour les passagers.

Un train qui nous enmène dans le passé. Crédit : Travel Alberta

À bord de ce train, on ne trouve pas seulement des paysages magnifiques et des vestiges historiques. On y trouve une vraie famille qui est prête à accueillir qui que ce soit avec le même dévouement. Plusieurs compagnies touristiques européennes se sont inspirées de l’Alberta Prairie Railway et des villages de Stettler et Big Valley pour enseigner à leurs employés la démarche adéquate. Certains ont trouvé leur place dans le monde lors de ce voyage, d’autres sont tombés amoureux dans ce train. Et moi ?

C’est lors de ce voyage que j’ai redécouvert mon amour de l’écriture. Il y a quelque chose à propos de cette tournée qui anime l’esprit et inspire l’imagination. Je suis retournée chez moi et j’ai essayé de décrire tout ce que j’ai ressenti au cours de l’excursion. J’ai vite réalisé que cette aventure était un cadeau. J’ai ressenti une émotion complètement indescriptible. Je ne pourrais lui faire justice, même si je parlais le plus beau des langages, même si j’avais une plume rivalisant celle de Victor Hugo, Baudelaire et Rimbaud. Le plus que je puisse faire pour vous est de vous y diriger, de vous pointer le chemin.

Si vous voulez visiter l’Alberta et en apprendre plus sur sa culture et son histoire, ou simplement passer un bon moment en famille entouré de gens qui veulent vous faire vivre une expérience patrimoniale incroyable, vous trouverez ce que vous cherchez à bord de ce train. Et si la beauté éphémère de la nature vous échappe dans les grandes villes, mettez le cap sur les villages de Stettler et Big Valley. Vous n’aurez plus envie de laisser derrière vous leurs paysages d’une beauté sublime et la bonté de cœur des gens qui y vivent.

Pour plus d’informations : https://www.absteamtrain.com

Gloria Sanouvi-awoga – École Alexandre-Taché – 9e année 

Explorez Clifford E. Lee Nature Sanctuary !

La réserve naturelle Clifford E. Lee Nature Sanctuary est un excellent endroit pour un jeune ornithologue, un jeune biologiste ou un jeune passionné de nature ! La réserve naturelle se trouve à 33 kilomètres au sud-ouest d’Edmonton et protège 348 acres de marécage, de pré ouvert, de forêt parc et de forêt de pin ! 

Dans cette réserve écologique, on peut trouver plusieurs types d’animaux tels que le castor, le cerf de Virginie et le rat musqué. Il y a aussi plus de 100 espèces d’oiseaux qu’on peut observer! Le huard, le pluvier kildir, le merle bleu et le cygne siffleur ne sont que quelques exemples de visiteurs.

Amenez un filet et un sceau, car il y a aussi de magnifiques insectes aquatiques à observer tels que le gérider, la corise et même des crevettes ! Avec un peu de chance, le jeune biologiste trouvera de gros escargots au fond de son sceau ! 

Un sanctuaire à préserver. Crédit : Flickr

Les sentiers

Il y a quatre sentiers où l’on peut marcher et explorer la réserve. Le sentier Boardwalk Loop permet de voir de près le marécage, car il y a des plateformes d’observations. Le sentier Aspen Ridge, qui commence à la fin du sentier Boardwalk, vous amène à une aire de pique-nique. 

Le sentier Pine Knoll a un banc ou vous pouvez vous asseoir et observer les oiseaux. Le sentier Woodland Flower vous amène dans une forêt de peupliers, de bouleaux et d’épinettes blanches. Il y a beaucoup de jolies fleurs que vous pouvez trouver telles que les castilléjies et les lys ! En tout, les quatres sentiers ne font que quatre kilomètres et sont faciles à marcher.

Lors de notre visite, ma famille et moi avons marché tous les quatres sentiers. J’ai de beaux souvenirs de l’après-midi que nous avons passés à explorer Clifford E. Lee Nature Sanctuary. Je vous invite à y aller, mais n’oubliez pas d’amener un sceau, un filet et bien sûr de la crème solaire, un chapeau et du bon chasse-moustiques !

Pour plus d’informations : https://www.cliffordelee.com 

Cléo Jones – École Ste-Jeanne d’Arc – 6e année 

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!