Étienne Alary, le nouveau président du Conseil scolaire Centre-Nord

Écrit par : Vienna Doell

24 septembre 2022

Étienne Alary, nouveau président du Conseil scolaire Centre-Nord. Crédit : Courtoisie
Depuis 2017, Étienne Alary est un conseiller scolaire catholique pour le Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN). «J’ai été réélu en octobre 2021 avec mes collègues qui sont autour de la table», explique-t-il. En 2021, il avait été nommé vice-président.

.

C’est le 24 août dernier qu’il a été élu à la présidence du CSCN. Pendant la présente année à ce poste, il a hâte d’offrir toute «son énergie uniquement aux bénévoles du Conseil scolaire Centre-Nord».

.

Bien qu’il porte plusieurs chapeaux dans la communauté francophone, celui qui est aussi «directeur général du Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA)» maintiendra les objectifs définis auparavant. «Le but demeure l’appui à la réussite de chacun de nos élèves au sein du Conseil scolaire Centre-Nord», insiste-t-il.

.

Il admet que certains dossiers doivent être pris en charge rapidement comme les infrastructures et le transport scolaire. «Présentement, on prend l’argent qui devrait aller dans la salle de classe pour financer le transport scolaire et ce n’est pas ce qui devrait arriver.»

.

Avec l’espoir que la nouvelle Loi sur les langues officielles fasse progresser les droits à l’éducation francophone en situation minoritaire, le nouveau président décrit qu’en ce moment, le CSCN est dans la bonne direction avec le gouvernement provincial. «On reconnaît que la province a fait des efforts pour finalement reconnaître que la formule de financement qui a été établie en 2019 n’a pas été équitable et ne répondait pas aux besoins des conseils scolaires francophones.»

.

Avec un agenda chargé et de gros dossiers à traiter, «c’est trouver le bon équilibre», conclut-il en souriant.

.

C’est quoi le rôle du président dans un conseil scolaire?

Selon le Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN), «la présidence assure le bon fonctionnement du CSCN». Ces responsabilités ne sont donc pas limitées à être le porte-parole du CSCN, de présider les réunions ou de veiller à ce que la Loi sur l’éducation soit respectée. Durant les quatre années de mandat des conseillers scolaires, la présidence alterne entre un représentant des écoles publiques et un représentant des écoles catholiques, chacun siégeant en alternance pendant deux ans car le conseil scolaire centre nord est un conseil scolaire composé de deux entités : le Conseil scolaire (public) Centre-Nord et le Conseil scolaire catholique Centre-Nord.
Pour plus d’information sur la présidence, visitez : t.ly/7oX-

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!