La FRAP officialise et inaugure ses nouveaux bureaux à Red Deer

Écrit par : Le Franco

29 novembre 2022

Mots-clés :
(De gauche à droite) Hervé Njanjouo, Sophie Simard, Alphonse Ahola, Ken Johnston, Eva Camara et Victor Moke Ngala. Crédit : Courtoisie
Collaboration spéciale – FRAP

.

Le 27 octobre dernier, Francophonie Albertaine Plurielle (FRAP) a organisé au Red Deer Museum & Art Gallery le lancement officiel de son bureau et de ses activités, soit l’accueil, l’établissement, l’intégration, les services d’établissement dans les écoles ainsi que l’employabilité des jeunes.

.

.

Toute l’équipe de la FRAP pose devant le musée de Red Deer. Crédit : Courtoisie

Toute l’équipe de la FRAP pose devant le musée de Red Deer. Crédit : Courtoisie

.

.

Cet événement s’est déroulé autour d’un 5 à 7 en présence du maire de la ville, Ken Johnson, et de trois conseillers municipaux, des partenaires de la FRAP (PIA et ACFA régionale), de la représentante du député fédéral Earl Dreeshen, du directeur de l’école La Prairie (CSCN), Jean Doyon, des partenaires locaux du programme d’employabilité comme Ross Contracting et MCG Careers, des employés des bureaux de la FRAP à Edmonton et Red Deer ainsi que quelques familles francophones de la région.

.

Nous rappelons que la FRAP a pour mission de faciliter l’inclusion et la représentativité dans tous les secteurs d’activité au sein de la francophonie albertaine et de la société canadienne ainsi que de rapprocher les diverses communautés. Les services offerts à Red Deer s’inscrivent dans ce cadre en aidant les francophones et francophiles à s’établir dans leur nouvelle communauté.

.

La soirée du 27 octobre a été agréablement riche en échange, en partage et en collaboration. Elle a été amorcée par le mot de bienvenue du directeur général de la FRAP, Alphonse Ndem Ahola, qui a souligné l’importance de la présence de la FRAP à Red Deer pour offrir des services d’accueil, d’établissement et d’intégration aux membres de la communauté francophone de cette ville.

.

.

.

.

S’en est suivi l’intervention du maire Ken Johnson et de la représentante du député fédéral Earl Dreeshen qui ont notamment souligné l’importance de la présence d’un organisme comme la FRAP à Red Deer afin de renforcer les capacités d’accueil pour les nouvelles familles.

.

L’événement a été marqué également par plusieurs témoignages de familles et de partenaires locaux.

.

La soirée s’est clôturée par une collation, du réseautage et la visite du musée au cours de laquelle chaque participant a pu échanger et en apprendre plus sur la communauté.

.

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!