Que mange-t-on ce midi?

Écrit par : Vienna Doell

18 septembre 2022

Mots-clés : ,
Une boîte à lunch bien remplie pour une longue journée d’école. Crédit : Isabelle Déchène Guay
Rentrée scolaire et boîte à lunch vont de pair! Mais leur préparation peut parfois devenir un véritable casse-tête. Alors que la pandémie et l’école à la maison sont loin derrière nous, il faut s’y remettre. Repas équilibrés et petits mots d’amour font la bonne recette.

.

Vienna Doell
IJL – Réseau.Presse – Le Franco

.

«L’idéal, c’est de le faire avec la participation de l’enfant, car c’est quand même lui qui va être excité d’aller manger le lunch qu’il a aidé à fabriquer», explique Céline Bossé, diététiste en santé publique et agente-santé au Réseau santé Alberta.

.

Céline explique que le processus de préparation peut commencer avec l’enfant à l’épicerie, quand on choisit les aliments pour la semaine. Si les parents trouvent le temps bien sûr, Céline estime qu’impliquer l’enfant dans ce processus, «c’est une belle occasion de faire de l’enseignement auprès de l’enfant ou même le stimuler à devenir responsable pour penser à sa propre boîte à lunch».

.

.

Céline Bossé prend très à cœur d’offrir des ateliers de nutrition aux jeunes élèves. Crédit : DCClic

Céline Bossé prend très à cœur d’offrir des ateliers de nutrition aux jeunes élèves. Crédit : DCClic

.

.

Ces moments d’apprentissage ne sont d’ailleurs pas étrangers à cette nutritionniste puisqu’elle offre des «ateliers cuisines» pour les enfants de quatre à douze ans. Son programme Cinq Épices est d’ailleurs populaire dans certaines écoles de Calgary. Alors cette «belle grand-maman d’un petit fils de huit ans» sait combien il est important d’informer l’enfant sur la qualité des aliments.

.

Préparer la veille ou le matin?

Afin d’avoir du temps de qualité avec son enfant pour la préparation de la boîte à lunch, Céline recommande de préparer le repas «la veille avec l’enfant». Ce qui n’est pas toujours facile.

.

Roemishiel Marcelino, dont la fille est en troisième année à l’école À la découverte, sourit, «je l’ai fait ce matin!» C’est aussi le cas de Fatem Ghgazouani qui se «lève très tôt» pour préparer «des sandwiches, des croquettes de poulet et des trucs comme ça».

.

.

Tous les matins, les élèves pourront profiter de cette belle entrée flambant neuve pour aller en classe. Crédit : Vienna Doell

Tous les matins, les élèves pourront profiter de cette belle entrée flambant neuve pour aller en classe. Crédit : Vienna Doell

.

.

En se basant sur son expérience, la diététiste encourage les parents à «cesser de penser que c’est compliqué de faire la boîte à lunch». «Tout se joue dans l’équilibre du repas […] et la fréquence», explique Céline. «Quand c’est un aliment qui peut être consommé tous les jours, c’est parfait, mais quand on parle de friandises et de petites collations toutes sucrées […]», elle préfère les éviter au quotidien.

.

«Tout se joue dans l’équilibre du repas […] et la fréquence.» Céline Bossé

.

Pour quelques parents, ce n’est pas un problème d’avoir cet équilibre nutritionnel. La fille de Fatem «veut bien des pommes, des framboises et des fraises dans sa boîte à lunch». Ben Gagnon, un autre élève de maternelle, est, quant à lui, friand de raisins.

.

Les aliments à inclure

Alors que certains parents peuvent éprouver des difficultés pour préparer des repas équilibrés, Céline suggère de suivre le Guide alimentaire canadien. «C’est profitable» d’en prendre connaissance, mais aussi de le comprendre pour mieux le suivre.

.

Dans ce guide alimentaire, les parents trouveront des idées afin de bien nourrir leurs progénitures, tout en respectant la diversité des aliments et leurs origines culturelles. «Le guide alimentaire propose tellement d’options, tant dans les fruits que les légumes», décrit Céline.

.

.

Boîte à lunch avec pita, houmous et taboulé maison, poulet grillé et pêche, sans oublier le petit carré de chocolat noir à 72% pour le dessert. Crédit : Béné Garmier

Boîte à lunch avec pita, houmous et taboulé maison, poulet grillé et pêche, sans oublier le petit carré de chocolat noir à 72% pour le dessert. Crédit : Béné Garmier

.

.

Roemishiel est native des Philippines et sa fille «n’aime pas les sandwiches». Elle préfère donc mettre «du riz, des pâtes et des légumes» dans le thermos de son enfant. «On essaie de rendre ça simple, en général on le réchauffe le matin parce qu’ils ne réchauffent pas de nourriture à l’école. Surtout en période de pandémie […] donc, elle a un thermos», explique-t-elle.

.

«On essaie de rendre ça simple, en général on le réchauffe le matin.» Roemishiel Marcelino

.

Les personnes «qui ne sont pas habituées [à préparer le dîner]» peuvent avoir certaines inquiétudes, explique Céline. Cependant, elle mentionne que des organismes comme le Portail de l’Immigrant Association (PIA) à Calgary offrent un atelier «sur ce qu’est une boîte à lunch». Elle insiste sur le fait que les familles ne doivent pas s’épuiser au fil de l’année scolaire dans la préparation des repas et collations.

.

Et puis parfois, on oublie. En ce jour de rentrée scolaire, Serge Afana, le directeur de l’école, est passé au travers. «Normalement, je le prépare, mais je n’ai pas eu le temps aujourd’hui», avoue-t-il.

.

«Normalement, je le prépare, mais je n’ai pas eu le temps aujourd’hui.» Serge Afana

.

Finalement, pour l’enfant, profiter de la nourriture de sa boîte à lunch, c’est aussi parfois découvrir «un beau petit mot d’amour».

.

Ouverture du nouvel édifice de l’école À la découverte

«Nous avons 192 élèves», informe le nouveau directeur de l’école, Serge Afana. L’école prévoit d’offrir les programmes de la prématernelle à la 9e année (rentrée 2023-2024). Cette année, les jeunes de 7e et 8e sont dans «une classe jumelée». Ce bel édifice gris surligné de rouge est très apprécié par la direction. «Nous sommes choyés», dit Serge, avec un sourire. Il ajoute en riant, «c’est comme un enfant qui déballe son cadeau de Noël».

Partager

Lire des articles sur un thème similaire

Articles similaires

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!