Paul Cournoyer, un artiste sur tous les fronts

Écrit par : Chloé Liberge

29 mai 2022

Mots-clés : ,
Paul Cournoyer, auteur-compositeur-interprète, est le nouveau directeur général du Centre de développement musical. Crédit : Courtoisie
Récemment promu à la direction générale du Centre de développement musical (CDM), Paul Cournoyer a du pain sur la planche. Veiller sur les opérations du CDM, assurer le développement des programmes ou écrire un nouvel album, son emploi du temps est chargé.

.

Chloé Liberge
IJL – Réseau.Presse – Le Franco

.

Basé à Edmonton, le Centre de développement musical offre de nombreux services pour les mélomanes et les artistes franco-albertains. Depuis 1995, l’organisme appuie les jeunes talents en leur proposant, notamment, des studios d’enregistrement, de l’équipement à louer ou des formations musicales.

.

«Notre mandat est de renforcer l’héritage culturel des communautés d’expression française en Alberta par le biais du développement musical», définit le nouveau directeur général.

.

Franco-Albertain de quatrième génération, Paul travaille au rayonnement de la langue de Molière. «Je donne toujours du temps à ma communauté francophone en tant que professionnel et artiste, car cela me tient à cœur.»

.

Une vision qu’il souhaite continuer à accroître avec son nouveau rôle. «Pour l’instant, cela consiste vraiment à assurer le bon fonctionnement de l’organisme, puis après j’espère continuer à faire grandir nos programmes qui existent déjà.»

.

«J’espère continuer à faire grandir nos programmes qui existent déjà.» Paul Cournoyer

.

Des rendez-vous musicaux organisés plusieurs fois dans l’année

Ancien coordonnateur de projets au CDM, il connaît bien les événements qui font le succès de l’organisme. Parmi eux, on retrouve le Galala.

.

Ouvert aux 8 à 17 ans, il s’agit d’une réelle expérience de scène pour les artistes et musiciens amateurs. Chaque année, une quinzaine de jeunes talents participent à ce spectacle. Pour Paul, c’est surtout une «opportunité d’interprétation, de monter sur scène avec des professionnels qui les accompagnent». Une déclinaison de cette soirée, intitulée le Galala Après-Dark, existe également pour les 18 ans et plus.

.

.

Un autre événement à ne pas manquer, c’est Polyfonik, qui aura lieu le 29 juin prochain à La Cité francophone d’Edmonton. Annuellement, trois artistes sont sélectionnés pour participer à un programme de développement musical. Cette formation en continu comprend des cours d’écriture et des séances individuelles pour travailler sa voix, sa gestuelle et bien d’autres aspects, ce qui permettra à l’artiste de parfaire sa prestation musicale.
Au cours de cette soirée, l’un des artistes émergents sera sélectionné pour représenter l’Alberta au Chant’Ouest. Réunissant les auteurs-compositeurs francophones de l’Ouest canadien (Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique), la nouvelle formule du Chant’Ouest offre un encadrement professionnel aux participants. Son objectif étant de mettre en avant la relève de la chanson francophone, il représente un énorme tremplin pour commencer une carrière dans l’industrie musicale.

.

Des programmes qui s’étendent dans toute la province

Malgré un bureau administratif et des activités essentiellement basées à Edmonton, le CDM œuvre dans l’ensemble de l’Alberta. Le directeur général insiste sur le fait que les programmes de l’organisme sont ouverts à tous les participants albertains. «Forcément, c’est une chose que je souhaite travailler : élargir un peu l’éventail ou la retombée de nos programmes pour rejoindre des jeunes un peu partout en province», précise-t-il.

.

Parmi ces programmes, on retrouve notamment les cours en création musicale. Tout au long de l’année scolaire, les élèves de la 10e à la 12e année, inscrits dans une école francophone ou d’immersion, travaillent avec un formateur pour composer leurs propres chansons. Le but : participer à La Chicane, le festival de musique pour les jeunes franco-albertains.

.

Un événement que Paul connaît bien puisqu’il y a participé. Il se remémore, «c’est là où j’ai formé mes premiers groupes, puis écrit mes premières chansons, alors ça a vraiment déclenché mon aventure musicale comme artiste».

.

Partager sa passion

En 2014, cet artiste, compositeur et interprète lance un premier EP éponyme. Celui-ci s’inscrit sur la lancée de son opus Le détroit qui sortira cinq ans plus tard. Cet album pop avec des résonances folks est composé de dix chansons qui retracent les expériences de la vie de l’artiste. Il se confie, «même si mes textes ne se rapportent pas vraiment à moi, c’est forcément toujours quelque chose de personnel, car je m’inspire du monde qui m’entoure».

.

«Même si mes textes ne se rapportent pas vraiment à moi, c’est forcément toujours quelque chose de personnel.» Paul Cournoyer

.

La musique prend une place primordiale dans son existence. «Je suis toujours en train d’écouter de la nouvelle musique, que ce soit en français, en anglais ou en espagnol. La liste serait longue à noter», plaisante-t-il.

.

Cette passion, il la partage également avec sa compagne, Stéphanie Blais. Ensemble, ils ont lancé le projet PostScript, véritable fusion artistique mélangeant les douces intonations de Stéphanie à la voix plus grave de Paul. L’an dernier, le groupe a sorti leur troisième EP aux influences indie folk rock. L’artiste franco-albertain le décrit comme «un beau projet qu’on œuvre ensemble depuis neuf ans».

.

Le nouveau directeur général du CDM a donc énormément de projets en cours et ne compte pas s’arrêter là. Il travaille en ce moment sur un album solo et espère remonter sur scène très prochainement.

.

Pour ne rien rater sur Paul Cournoyer et en apprendre davantage sur lui : paulcournoyer.ca
Pour (re)découvrir sa musique : open.spotify.com/artist/4LmBcBHVptcVsKkapJrSbS
Voici un petit lexique pour vous aider à mieux comprendre les termes musicaux :
Opus : L’œuvre dans son ensemble.
Album : Recueil sonore de huit à douze morceaux.
EP : Ensemble de quatre à six morceaux de musique.

.

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!