Plumes Jeunesse, photoreportages: Qu’est ce qui améliore ma ville (partie 1 – 2/3)

Écrit par : Jeunes Plumes

16 novembre 2022

Beaumont, un visage trop parfait d’Edmonton

Beaumont, un quartier ravissant et élégant,
Là où tout le monde est gentil et aimable.
Il y a plusieurs boisés et des champs,
c’est vraiment agréable!
 
Vivre à Beaumont, c’est comme vivre dans un coin du paradis! Malheureusement quand je me promène à Edmonton, je me rends compte que beaucoup de monde n’a pas ma chance, je me rends compte que beaucoup de gens n’ont même pas un foyer où dormir ou un repas chaud à manger.
 
L’hiver arrive bientôt et tous ces gens vont dormir dans la rue et ils n’auront que de la neige pour se couvrir. Je me sens tellement coupable d’avoir un foyer et de manger à ma faim. Je ne peux pas m’empêcher de me demander: et si chaque personne qui a un foyer à Edmonton donne juste 1 $, on pourrait construire un foyer pour ces gens!
Mariem Darouiche – école Quatre-Saisons – 6e année
 
L’avis de la spécialiste en urbanisme, Maude Le Brun:
Ce texte met en lumière l’iniquité sociodémographique, un grand enjeu de l’urbanisme, présent dans toutes les villes et régions du monde. Bien que cet article parle d’Edmonton, la problématique décrite par Mariem Darouiche va bien au-delà du Canada. Il est formidable de voir un élève de 6e année aborder avec autant d’humanité cette problématique urbanistique mondiale, en plus de proposer une solution collective, sans parler du beau poème qui introduit son sujet.
 
 

Abasand, mon quartier

La ville de Fort McMurray est une municipalité bien spéciale parce qu’elle offre une multitude d’activités et de festivals. Dans cette agglomération, il est facile d’avoir accès à diverses activités dans la nature.
 
Dans mon quartier, à Abasand, les nombreux sentiers en forêt nous donnent accès à la rivière pour pêcher, faire des feux et admirer les phénomènes naturels comme les aurores boréales. Fort McMurray est une ville en action en raison de ses nombreux festivals qui touchent la diversité culturelle.
 
Cette localité permet de te sentir vivant en offrant une panoplie d’activités sportives. Je suis fier de pouvoir vivre dans une municipalité anglophone aussi vibrante et enrichissante et d’avoir la chance de fréquenter une école francophone, l’école Boréale.
Mathéo Ross – école Boréale – 6e année
 
 
 

La bibliothèque publique d’Edmonton

Mon endroit préféré pour passer le temps est la bibliothèque publique d’Edmonton. L’atmosphère chaleureuse de la bibliothèque me fascine et m’attire pour lui rendre visite plusieurs fois dans la semaine. Le calme que j’y trouve me donne envie de lire, naviguer sur internet ou juste jouer aux jeux vidéo. Elle reste toujours un endroit généreux où on peut emprunter des livres, des films ou des jeux électroniques. Merci EPL!
Ilyas Saadouni – école À la Découverte – 5e année
 
 

Tweet, tweet, tweet

Tweet, tweet, tweet, c’est le son d’un zonage naturel! Ces zones humides présentées ci-dessous se situent au Lois Hole Provincial Park, au nord d’Edmonton. C’est une zone naturelle protégée par le gouvernement provincial. Plusieurs types d’oiseaux vivent à cet endroit. C’est très important pour moi parce qu’une variété supérieure d’animaux vivent à cet endroit sacré. On y est allés au printemps et beaucoup d’animaux étaient en train de naître.
 
Il fait chaud! Voici un endroit où j’aime me refroidir pendant de longs étés. C’est un petit parc aquatique au centre-ville de la capitale de l’Alberta. Il se trouve juste au nord de l’Assemblée législative provinciale. Il est spécial pour moi parce qu’en descendant les escaliers au sud du parc, on peut trouver des informations politiques à propos de l’Alberta et d’Edmonton! C’est aussi un endroit pas aussi populaire que la piscine juste à côté et tu as quand même la vue d’un monument à succès.
Eden Roy – école Père-Lacombe – 5e année
 
 

Les loisirs à Fort McMurray

À Fort McMurray, il y a beaucoup de sentiers. Ma saison préférée à marcher sur les sentiers est l’automne. Les gens dans la ville sont très chanceux d’avoir beaucoup de places pour jouer aux sports, comme les skateparks et les terrains de football et de baseball. La rivière Athabasca est très belle pendant l’été et l’automne.
 
Nous sommes chanceux d’être capables de marcher sur le sable lorsque l’eau est basse. En ville, nous avons un centre communautaire appelé Mac Island. Il y a plusieurs choses que les gens peuvent faire comme du sport, de l’art, des événements et aller à la bibliothèque.
Justin Lajeunesse – école Boréale – 6e année

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!