Brian Gregg : un artiste fantastique et possiblement notre futur maire

Écrit par : Jeunes Plumes

14 octobre 2021

Mots-clés : , ,
Anaïs Orsot. Photo : Courtoisie

Le Franco, en collaboration avec le Conseil scolaire Centre-Nord, a lancé le projet: Plumes jeunesses au CSCN ! Des élèves de la 5e à la 12e année ont été invités à écrire des textes sur un même thème : les élections municipales.

Le but de ce projet est d’offrir aux jeunes une expérience pratique d’écriture dans un contexte réel en les affectant à rédiger un texte sous la forme d’un article.

Les élèves intéressés par le projet ont reçu une formation de l’équipe du Franco. Les meilleurs textes remporteront un total de 800$ en prix. Le Conseil scolaire Centre-Nord et le journal Le Franco sont heureux de s’associer pour ce projet qui encourage le relève locale en journalisme en Alberta tout en décloisonnant l’utilisation du français en dehors des salles de classe et dans l’espace public.

Pour commencer, Brian «Breezy» Gregg est un artiste et un musicien local qui a décidé de se présenter à la mairie. Je suis à 99% d’accord avec lui et ses propositions. Toutes ses propositions m’aident à réaliser que la ville a besoin de beaucoup de changements. Si Brian est élu, il aimerait rendre les frais d’autobus gratuits pour tout le monde. À mon avis, c’est une très bonne idée, car il y a plein de gens qui prennent les transports publics comme les étudiants, les personnes qui travaillent et les gens qui n’ont pas leur permis de conduire.

De plus, Brian a aussi annoncé à la ville qu’il refuse tous les dons pour sa candidature à la mairie. Je crois que c’est une excellente idée parce que les personnes peuvent mettre leurs dons dans d’autres choses plus importantes, comme pour aider les sans-abris et les orphelins(es).

Brian « Breezy » Gregg accompagné de la nouvelle génération. On peut aussi voir son nom dans l’autobus. Photo : Courtoisie

Pour ajouter, M. Gregg veut aussi geler le budget policier et investir dans des stratégies alternatives pour réduire la criminalité. Mon cerveau me dit que ce n’est pas une très bonne idée : voilà mon 1% de désaccord avec les propositions de M. Gregg. En ce moment, il y a quand même des crimes qui se passent à Edmonton et j’ai peur que les crimes continuent à augmenter si on gèle le budget policier. Aussi, que ce soit des femmes ou des hommes, les policiers ont très souvent des enfants et des familles. Si on a gelé le budget, ça va les affecter négativement et leur donner du stress par rapport à l’argent. Ça va aussi affecter la vie de leurs enfants et de leur famille. Ce n’est pas juste!

Vers la fin, il a aussi mentionné qu’il veut enlever les personnes riches de la politique. Personnellement, je pense que c’est une bonne idée parce que cela permet aux gens plus pauvres de pouvoir plus participer à la prise de décision. En plus, cette idée favorise une égalité entre les pauvres et les riches sur le plan politique.

Finalement, en regardant toutes les propositions de Brian, je considère qu’il serait un très bon maire pour la ville d’Edmonton! Il faut se rappeler que les décisions du maire affectent tous les citoyens de la ville. Avant tout, nous voulons un maire gentil, intelligent et qui peut changer ses décisions en fonction de la situation actuelle. Je crois que Brian ferait un maire vraiment amusant et gentil. 

Les élections pour le maire de la ville d’Edmonton se passent le 18 octobre, alors il faut qu’on attende pour voir qui gagne. Même si je ne peux pas voter, j’ai hâte de voir qui gagnera les élections et qui sera notre nouveau maire ou nouvelle mairesse.

Anaïs Orsot – École Père-Lacombe – 5e année

Partager

Lire des articles sur un thème similaire

Articles similaires