Bonjour Mike Nickel

Écrit par : Jeunes Plumes

15 octobre 2021

Mots-clés : , ,

Le Franco, en collaboration avec le Conseil scolaire Centre-Nord, a lancé le projet: Plumes jeunesses au CSCN ! Des élèves de la 5e à la 12e année ont été invités à écrire des textes sur un même thème : les élections municipales.

Le but de ce projet est d’offrir aux jeunes une expérience pratique d’écriture dans un contexte réel en les affectant à rédiger un texte sous la forme d’un article.

Les élèves intéressés par le projet ont reçu une formation de l’équipe du Franco. Les meilleurs textes remporteront un total de 800$ en prix. Le Conseil scolaire Centre-Nord et le journal Le Franco sont heureux de s’associer pour ce projet qui encourage le relève locale en journalisme en Alberta tout en décloisonnant l’utilisation du français en dehors des salles de classe et dans l’espace public.

Votre candidature m’intéresse, mais je trouve qu’il y a des choses dont on devrait parler.

Je suis d’accord avec vous sur le fait que la ville mérite mieux, mais il faut aussi penser aux familles. Pensez-vous que toutes les familles veulent changer de façon, c’est la seule façon que la ville va changer et évoluer? 

Il y a des familles en difficulté effectivement, mais je pense que le fait de vous choisir comme maire ne va pas arranger ça.

Mais c’est vrai qu’il faut que tout le monde se sente respecté et a de la valeur.  Mais pouvoir prospérer, ce n’est pas reprendre, mais juste récupérer. Le fait de la pandémie est à votre avantage pour que les gens vous écoutent, mais d’après moi, il faut expliquer aux gens de vous choisir pour l’amélioration de la ville, c’est la sécurité.

En ce moment, je pense que le moment est mal choisi pour demander des dons pour les principaux enjeux. Par contre, je suis avec vous pour que tout le monde ait de la valeur. Et moi, je pense qu’il faut aussi que vous choisissiez vos batailles. Parce qu’avec tous les combats que vous commencerez, vous ne sortirez jamais des combats.

Et puis, vous, d’après moi, vous dépenserez tout aussi plus d’argent que tous les autres avec vos besoins de voir la ville changer. Puis, quand, moi, je vois quelqu’un qui me traite, comme vous le dites, avec un tel mépris, moi, je trouve que la plupart des arguments que vous dites son faux.

En plus, pour devenir une ville adorable, moi, je pense que tout doit avoir une fin. Et il faut que vous laissiez la ville comme elle est. Puis, je trouve que les gens sont heureux. Oui, je sais que je me répète, mais je trouve que c’est important de voir qu’il y a des gens qui ne veulent pas changer et qui sont bien en ce moment. Et les écoles, je pense que quand vous serez maire, vous ne les améliorerez pas. 

Si je pouvais voter, je ne voterais pas pour vous, mais pour un autre maire qui a plus de sens. De plus, je pense que vous êtes inconscient, vous ne tiendrez pas vos promesses et vous ne serez pas responsable. Vous n’écouterez personne et ne ferez qu’à votre tête et dépenserez plus d’argent. De plus, vous pensez au LRT, moi je connais celui qui a fait les plans, et je pense que vous n’utiliserez pas le LRT.

Pour finir, je trouve que vous serez un mauvais maire qui aurait de mauvaises idées. Vous avez de mauvaises intentions et je pense que les gens ne doivent pas voter pour un maire comme vous. De plus, tout ce que j’ai nommé, c’est soit vrai ou basé sur l’opinion de personnes que j’ai rencontrées et que j’ai vues. Je crois qu’il faudrait choisir un autre maire que vous comme Amarjeet Sohi qui veut, pour une autre raison, devenir maire de Edmonton. C’est tout pour ma lettre, monsieur Mike Nickel. Merci d’avoir lu cette lettre.

Léandre Dupont – École Gabrielle-Roy – 5/6e année

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!