La FRAP prend de l’envergure : rencontre avec Alphonse Ahola son Directeur général

Écrit par : Carol Offi

14 mai 2021

Mots-clés :
Alphonse Ahola, directeur général de la FRAP. Crédit: - FRAP

La FRAP a réussi à stabiliser les services d’établissement

Deux ans après avoir récupéré le mandat du Centre d’accueil et d’établissement (CAE), à travers le Portail d’Accueil des Services d’Établissement (PASE), la Francophonie Albertaine Plurielle (FRAP) se trouve sur la bonne voie.

Propos recueillis par Carol Offi

Où en est la FRAP après deux ans d’activités ? 

La FRAP a commencé ce mandat d’établissement et d’intégration des nouveaux arrivants en 2019. Pour notre première année, nous avons travaillé avec un agent fiscal. Je tiens à souligner que nous n’avions aucune expérience de l’établissement, cependant nous avons atteint la cible définie par notre entente en termes de clients à servir soit 900 personnes. En 2020, nous avons dépassé notre cible qui était de 800 clients pour atteindre 819.

Quelles sont les activités majeures de l’année fiscale 2020?

Tout au long de l’année dernière, nous avons accueilli des familles de nouveaux arrivants en leur donnant des informations et l’orientation dont elles ont besoin pour commencer harmonieusement leur processus d’établissement. 

Nous avons facilité les inscriptions des élèves nouveaux arrivants dans les écoles du conseil scolaire. Nous avons accompagné ces élèves et leurs parents tout au long de l’année scolaire pour leur permettre de s’intégrer à l’école et réussir leur année scolaire.  

Nous avons organisé la Journée d’Accueil des Nouveaux Arrivants (JANA), qui permet à tous les organismes partenaires de donner des informations sur les ressources disponibles au sein de la communauté; la Semaine d’Orientation des Nouveaux Arrivants (SONA) dans le cadre des services d’établissement dans les écoles pour informer les parents sur les services disponibles aussi bien dans les écoles que dans la francophonie.

Nous avons recruté des moniteurs qualifiés et compétents pour soutenir les élèves dans leurs travaux scolaires à travers notre programme « Espace Études ». Nous avons organisé des camps d’été en ligne pour les élèves et le Christmas Bureau pour la distribution des cadeaux de Noël aux familles des nouveaux arrivants. 

À côté de cela, nous avons distribué 120 ordinateurs portables aux familles des nouveaux arrivants et 50 téléphones portables avec un crédit de communication pour trois mois. Une vingtaine de personnes ont été formées à l’utilisation des moyens de communication en ligne.

La FRAP bénéficie d’un nouveau programme au niveau régional, pouvez-vous en dire plus?

La FRAP a été choisie pour coordonner le programme des Travailleurs en Établissement dans les Écoles (TEE) dans les Prairies et les Territoires du Nord-Ouest. Ce qui veut dire que la FRAP va appuyer les organisations francophones qui font les services d’établissement dans les écoles à travers l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et les Territoires du Nord-Ouest. Il s’agit pour la FRAP d’harmoniser le programme des TEE tout en respectant les spécificités de chaque province et territoire.

La FRAP va en outre former ces TEE, élaborer des ressources documentaires, des vidéos et du matériel de sensibilisation sur le programme des TEE à travers les Prairies et les Territoires du Nord-Ouest. La FRAP va par ailleurs faciliter la collaboration entre les pourvoyeurs de services TEE, les conseils scolaires, et l’IRCC. Je souhaiterais ajouter que la FRAP a décroché ce nouveau mandat grâce à son expérience et la qualité du travail fait par les TEE dans les écoles du Conseil Scolaire Centre-Nord (CSCN) à Edmonton et Fort Mc Murray.

Comment la FRAP est-elle passée au travers de la Covid-19?

La FRAP a pu organiser toutes les activités prévues à son calendrier malgré la Covid-19 et les employés ont fait preuve d’ingéniosité pour s’adapter aux circonstances.   Nous avons offert les services d’établissement et d’intégration à distance et effectué plusieurs activités en ligne.

Quelles sont les innovations pour l’année fiscale qui a démarré depuis le 1er avril 2021?  

Cette année, nous allons procéder à la mise en place de la bibliothèque informatique, ce qui permettra aux nouveaux arrivants d’utiliser les ordinateurs de la bibliothèque de la FRAP chaque fois qu’ils en ont besoin. La FRAP fait partie avec 12 autres organisations anglophones de l’initiative Edmonton Covid-19 Rapid Response Collaborative (ECRRC) qui consiste à apporter aux personnes touchées par la Covid-19 un soutien financier et matériel, aussi bien pour les francophones que pour les anglophones.  Nous offrons aussi du transport aux personnes qui n’ont pas les moyens de se déplacer pour aller se faire vacciner.

Au cours de cette année, nous allons continuer à former les nouveaux arrivants et les immigrants aux outils informatiques et continuer à faire des dons d’ordinateurs.  Ce qu’il faut retenir, c’est que la Frap prend de l’envergure et qu’elle a réussi à stabiliser les services d’établissements qui traversaient une très grosse crise il y a deux ans. La FRAP bénéficie de la confiance de l’IRCC et nous allons saisir cette occasion pour demander plus de ressources pour les nouveaux arrivants et mieux travailler à la réussite de leur intégration. 

Partager