Les Rendez-vous d’affaires 2022 sous le signe des retrouvailles

Écrit par : Chloé Liberge

28 mai 2022

Mots-clés :
(De gauche à droite) Lawrence Veilleux, directeur du développement d'affaires (Réseau Mentorat), Olga Gordon, conseillère en développement économique et entrepreneuriat et coordonnatrice du programme Mentorat Entrepreneurs Alberta (CDÉA), et les différents mentors : Pascal Jetté, Charles-Antoine Marois, Amélie Caron, Isabelle Daigneault, Pierre Chagnon et Karyne Alstream. Crédit : Courtoisie
Après deux ans d’absence, le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) est de retour avec son Rendez-vous d’affaires (RVA) annuel. Une belle occasion pour fêter aussi les 25 ans de cet organisme qui s’appelait, à ses débuts, la Chambre économique de l’Alberta.

.

Chloé Liberge
IJL – Réseau.Presse – Le Franco

.

Les 6 et 7 mai dernier, c’est plus d’une centaine d’acteurs de l’économie francophone albertaine qui se sont retrouvés dans une ambiance chaleureuse pour l’événement entrepreneurial de l’année.

.

Accueillant des participants de toute la province, mais également du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick, ce forum économique est une réelle occasion pour eux de développer leurs compétences et d’échanger avec leurs pairs sur la thématique «Je reconnecte».

.

Olga Gordon, conseillère en développement économique et entrepreneuriat du CDÉA, précise, «on veut donner l’opportunité aux entrepreneurs de découvrir de nouvelles personnes et de promouvoir l’accroissement de leur entreprise». La coordonnatrice de l’événement souligne également la possibilité de profiter «d’expertises et de connaissances dans leur langue maternelle, par des experts locaux», mais aussi en provenance de tout le pays.

.

Les femmes d’affaires mises en avant

Les participants ont pu assister à une dizaine d’ateliers et de panels portant sur différents thèmes entrepreneuriaux. L’immobilier, la vente, mais aussi des sujets plus sensibles tels que le handicap ou l’inclusion dans le monde du travail.

.

L’entrepreneuriat féminin a été mis de l’avant lors de deux grandes conférences réunissant des femmes d’affaires au parcours exemplaire. Pour ouvrir le bal, Marie-Josée Richer a évoqué son parcours en tant que propriétaire et cofondatrice de PRANA, la première marque de collations biologiques au Canada. Et c’est Vickie Joseph, cofondatrice de V Kosmetik International (VKI), célèbre marque de produits de beauté, qui a bouclé ce forum.

.

.

La conférence de fermeture de Vickie Joseph a fait salle comble. Crédit : Courtoisie

La conférence de fermeture de Vickie Joseph a fait salle comble. Crédit : Courtoisie

.

.

Guillaume Bédard, président du CDÉA, veut partager l’espoir pour les générations futures. «C’est important pour moi en tant que père de souligner également les femmes d’affaires extraordinaires qu’on a dans notre communauté. Il faut leur donner le maximum d’exposure dans nos discussions et nos réflexions.»

.

Une communauté francophone toujours présente

Dans un contexte post-COVID, Guillaume Bédard ne s’attendait pas à autant de participants. «C’était le chiffre qu’on souhaitait avoir en termes de capacité, donc on est bien contents du résultat, on a atteint nos objectifs», s’enthousiasme-t-il, en soulignant la présence de 135 visiteurs quotidiennement.

.

Parmi ces invités, Dan Williams, député provincial et secrétaire parlementaire du ministre de la Culture et à la francophonie, a tenu un discours sur l’importance de l’entrepreneuriat francophone, alors que c’était sa première fois au RVA. «Je crois que les franco-pluriels ont beaucoup à nous enseigner, pas seulement de façon culturelle, mais aussi dans les affaires», souligne-t-il.

.

Le secrétaire parlementaire du ministre de la Culture et à la francophonie insiste sur l’importance pour le gouvernement de l’Alberta de «supporter et souligner les efforts des entrepreneurs de l’industrie francophone de la province».

.

Qui dit forum économique dit partenaires

Un tel événement ne serait pas réalisable sans l’appui de tous les partenaires du CDÉA. Des organismes de développement économique de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et du Québec en passant par la Banque de développement du Canada (BDC) et le Réseau Mentorat, tous ont répondu présents. «C’est vraiment grâce à eux qu’on a pu avoir ce succès-là», relate Guillaume Bédard, reconnaissant.

.

Olga Gordon souligne le soutien du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes grâce à la forte présence d’experts entrepreneurs de la province de l’Est venus présenter leur réalité.

.

.

Elle note également l’entraide capitale des «bailleurs de fonds continus qui permettent au CDÉA de pouvoir vivre». Il s’agit du Développement économique Canada pour les Prairies (PrairiesCan), Emploi et Développement social Canada (EDSC) et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Ces trois ministères fédéraux appuient les entrepreneurs et la main-d’œuvre afin qu’ils puissent contribuer à l’économie canadienne.

.

Un moment pour se souvenir et pour remercier

Lors de la soirée de gala, le CDÉA a projeté de nombreuses photos souvenirs en l’honneur de son 25e anniversaire. Guillaume Bédard précise, «ce n’est pas la raison principale du RVA, mais on voulait se remémorer nos bons coups du passé».

.

Réseau Mentorat a également été invité sur scène pour partager son programme. L’organisme offre un service d’accompagnement aux entrepreneurs grâce à des mentors prêts à les aider. Certains d’entre eux, présents au RVA, ont d’ailleurs reçu des remerciements pour leur implication.

.

Après les célébrations et les remerciements, les invités ont pu participer à un jeu-questionnaire retraçant l’histoire du CDÉA. Les vainqueurs ont gagné des paniers-cadeaux, des bijoux ou une expédition de canyonisme dans la région de Nordegg, à l’ouest de Red Deer.

.

Avec le succès de ce Rendez-vous, le président du CDÉA souhaite tout de même tendre la main à toutes les personnes qui n’ont pas pu se déplacer à Calgary. Il leur rappelle que «le CDÉA reste là pour eux et s’ils ont des questions, ils peuvent toujours nous appeler».

.

Retrouvez la liste de tous les partenaires et interlocuteurs présents à cet événement sur : lecdea.ca/rendez-vous-daffaires-2022.
Créé en 1997 sous le nom de Chambre économique de l’Alberta, le CDÉA aide les entrepreneurs francophones de la province dans leur déploiement économique. Pour en savoir plus : lecdea.ca.
Présent au Québec et à travers le Canada, Réseau Mentorat propose des services pour développer le potentiel des entrepreneurs. Découvrez-en davantage sur reseaumentorat.com.

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!