La première d’une longue série de soirées réseautage!

Écrit par : Arnaud Barbet

19 octobre 2022

Mots-clés :
C'est autour de petites bouchées gastronomiques que les invités se sont réunis à la distillerie Bridgeland. Crédit : Arnaud Barbet
C’est à la distillerie Bridgeland à Calgary que les entrepreneurs et professionnels francophones se sont donné rendez-vous le 22 septembre dernier. Organisé par le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA), cet évènement a réuni une trentaine de passionnés.
 
«De nouveaux visages, des gens que l’on connaît déjà, un beau succès», résument d’une seule voix Sandrine Croteau et Olga Gordon, deux des organisatrices de l’évènement. Une belle entrée en matière pour une relance économique en devenir assure de son côté Étienne Alary, le directeur général du CDÉA, qui s’est déplacé pour l’occasion.
 
Il faut dire que le CDÉA avait mis les petits plats dans les grands. Au programme, une soirée réseautage ponctuée d’une visite guidée de la distillerie par Jacques Tremblay, l’un des propriétaires, de la dégustation de l’un de leurs excellents cocktails à base de brandy ou de whisky aujourd’hui reconnus par leurs pairs, mais aussi de nombreuses bouchées gastronomiques.
 
Erik Clément, le propriétaire de Wild Rose Cleaning Services a clamé avec enthousiasme, «je ne suis pas encore membre du CDÉA, mais je m’inscris dès demain!» Il assure avoir fait de belles rencontres professionnelles. Marina Ruggiero et Alexandre Lacroix sont eux aussi de nouveaux venus. Installés depuis quelques mois à Calgary, «c’est la première fois que l’on sort pour voir du monde, c’est une réussite!»
 
Les entrepreneurs francophones sont donc au rendez-vous pour convaincre dans une économie albertaine en pleine transition.
 

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!