L’histoire francophone albertaine brille au Canada 

Écrit par : Gabrielle Beaupré

8 janvier 2022

À la découverte du Nord-Est de l’Alberta pour le tournage de la nouvelle saison du balado La Place. Crédit : Courtoisie

Lorsque Denis Perreaux, le directeur général de la Société historique francophone de l’Alberta (SHFA), se remémore la dernière année de l’organisme, les premiers éléments qui lui viennent à l’esprit sont les reconnaissances reçues sur les scènes nationale et provinciale. 

À l’échelle nationale, le balado La Place produit par la SHFA s’est démarqué en remportant le prix «Série exceptionnelle francophone» aux Canadian Podcast Award, le 27 août 2021. En octobre, le balado a également reçu une mention honorable lors de l’édition 2021 du Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence des programmes communautaires.

Sur la scène provinciale, la SHFA a été reconnue, le 15 mars 2021, comme un organisme provincial voué au patrimoine (Provincial Heritage Organization). Denis Perreaux note que cette reconnaissance permet notamment à l’organisme de «soutenir le développement de services en français dans le domaine du patrimoine et de l’histoire de la province». Son mandat inclura l’augmentation de la présence de l’histoire francophone dans l’exposition permanente du Musée royal de l’Alberta. Il faut tout de même noter que celui-ci propose déjà des panneaux et enseignes en français dans un grand nombre de salles.

À lire aussi : 

De plus, le retrait de la murale illustrant l’évêque Vital Grandin et une sœur Grise, qui tient dans ses bras un jeune autochtone devant devant l’ancienne résidence de l’évêque, le palais épiscopal à Saint-Albert, de la station de LRT Government Centre est une grande fierté pour M. Perreaux. «Avec Francophonie Jeunesse de l’Alberta (FJA), nous avons joué un rôle de leadership proactif dans ce dossier.»  

En effet, de pair avec FJA, la SHFA avait soumis une proposition pour enlever la fresque qui faisait polémique, et ce, avant même la découverte des 215 dépouilles sur le terrain de l’ancien pensionnat à Kamloops. Cet événement a sans aucun doute accéléré le retrait de la murale, a expliqué le directeur général de l’organisme. 

L’apprentissage de l’histoire franco-albertaine

Au 31 août 2021, la SHFA a terminé son année financière avec un surplus financier de
5 953$. Ce montant a été versé dans son fonds d’opération, ce qui lui permettra d’absorber les frais inattendus lorsqu’une subvention ou une commandite se fera attendre. 

La quatrième saison du balado La Place sera disponible en février. Toutefois, au moment d’écrire ces lignes, Denis Perreaux indique que la date n’est pas encore connue. Cette fois-ci, l’équipe de production s’est rendue dans le Nord-Est de l’Alberta pour relayer leur histoire et y discuter de la culture, des arts et de la gastronomie.

L’équipe de production du balado La Place. Crédit : Courtoisie

Le conseil d’administration 

Pour la prochaine année, le conseil exécutif de la SHFA sera constitué de Claudette Roy (présidente), Pierre Vincent (vice-président), Nicole Bugeaud (trésorière), Carol Léonard (secrétaire) et Sathya Rao (conseiller). Le CE sera appuyé par les autres membres du conseil d’administration : Kevin Bergeron, Gilles Cadrin, Liliane Coutu-Maisonneuve, Cindie LeBlanc, Stéphanie Lopé et Alfred Lukhanda.

Puis,  à la fin mars, si les conditions sanitaires le permettent, M. Perraux souhaite organiser la Foire sur le patrimoine franco-albertain qui se tient normalement en même temps que l’assemblée générale annuelle de la SHFA. Cette foire a généralement lieu le troisième samedi de novembre, mais elle a dû être reportée en raison de la Covid-19.

À venir

En mai 2022, la Société historique francophone de l’Alberta offrira un cours (15 heures) sur l’histoire de la francophonie albertaine à l’Université de l’Alberta, en partenariat avec Edmonton Lifelong Learners Association (ELLA). Comme «ça n’arrive pas souvent qu’on produise du matériel en anglais», la SHFA a l’intention de l’enregistrer pour en faire une production afin de permettre à tous les anglophones qui s’intéressent à l’histoire franco-albertaine de l’écouter. 

Pour en savoir plus sur la Société historique francophone de l’Alberta : 

https://histoireab.ca

Partager

Lire des articles sur un thème similaire

Articles similaires

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!