La soirée pARTé bat son plein!

Écrit par : Vienna Doell

16 juin 2022

Les Alouettes avec Ali Bérubé (à gauche) jouant du violon. Crédit : Vienna Doell
Après deux ans de silence, la soirée pARTé a été une belle occasion de renouer avec les arts sous toutes ses formes. Danse, musique, théâtre, peinture, le public francophone s’est déplacé pour ce feu d’artifices artistiques dans les locaux du CAVA. Complices de l’évènement, les artistes de L’UniThéâtre, La Girandole et le Centre de développement musical (CDM) ont offert une soirée créative et chaleureuse.

.

Vienna Doell
IJL – Réseau.Presse – Le Franco

.

La soirée débute avec une performance des Alouettes, le groupe de danse traditionnelle de l’Association La Girandole. Les jeunes francophones ont entre 9 et 11 ans et sont accompagnés par Ali Bérubé au violon pour une représentation sur des rythmes de gigue endiablés. Un moment que tous attendaient avec impatience après deux ans de pandémie.

.

À 19 ans, la jeune violoniste s’enthousiasme, «j’ai toujours joué, ça fait partie de ma vie». Passionnée par ses expériences comme musicienne, elle partage, tout sourire, qu’elle ne va «jamais dire non si quelqu’un me demande de jouer avec eux». Au fil du temps son instrument est devenu une partie d’elle et elle estime avoir «appris beaucoup, je ne peux pas juste le laisser de côté».

.

Des couleurs qui touchent

Suite à la performance d’Ali Bérubé et des Alouettes, le public a été invité à se déplacer dans l’espace «exploration», une des deux salles d’exposition du CAVA. Celle-ci accueillait une représentation de la pièce ART présentée par L’UniThéâtre.

.

Écrite par Yasmina Reza et mise en scène par Josée Thibeault, l’œuvre invitait les trois acteurs, Bernard Salva (Serge), François Pageau (Marc) et Steve Jodoin (Yvan), à s’exprimer sur l’Amitié avec un grand A comme Amour.

.

.

(De gauche à droite) Josée Thibeault, François Pageau, Bernard Salva et Steve Jodoin, artistes de L'UniThéâtre. Crédit : Vienna Doell

(De gauche à droite) Josée Thibeault, François Pageau, Bernard Salva et Steve Jodoin, artistes de L’UniThéâtre. Crédit : Vienna Doell

.

.

Une comédie dont l’intrigue se développe autour d’une œuvre d’art moderne tout juste achetée par Serge qui bouleverse la relation qu’entretiennent ces personnages. Josée Thibeault l’assure, «c’est vraiment une pièce à propos de l’amitié».

.

«C’est vraiment une pièce à propos de l’amitié.» Josée Thibeault

.

Clin d’œil au scénario, les acteurs avaient pour scène une exposition d’art moderne intitulée Ananta créée par Sylvie Pinard et Monique Martin. De grands blocs de couleurs ronds entourent les acteurs lorsque Serge prononce sa réplique, «ces couleurs me touchent».

.

.

Une première pour Vilectro

Pour clôturer le pARTé, quatre élèves de l’école Maurice-Lavallée, Shaza Rukundo, Julian Yellowbird, Zacharie Biollo et William Morton, ont interprété des pièces musicales pour un public conquis.

.

Nouvellement formé, le groupe Vilectro n’en est pas à son premier succès. «On a eu la première place dans La Chicane», se félicite Shaza, chanteuse et compositrice lyrique du groupe. Ils ont d’ailleurs profité de cette scène pour jouer leurs deux chansons gagnantes, enrichies par des sons funk et pop.

.

.

Le groupe de musique Vilectro : (de gauche à droite) Shaza Rukundo, Julian Yellowbird, Zacharie Biollo et William Morton. Crédit : Vienna Doell

Le groupe de musique Vilectro : (de gauche à droite) Shaza Rukundo, Julian Yellowbird, Zacharie Biollo et William Morton. Crédit : Vienna Doell

.

.

Shaza explique, «William, Zacharie et moi avons été dans un groupe [de musique] en huitième année quand on était à l’école Joseph-Moreau. Mais Julian était un peu plus grand que nous, donc il n’était pas dans notre groupe». Néanmoins, les quatre jeunes musiciens ont pu collaborer à l’école Maurice-Lavallée. Julian explique que «c’est après l’école qu’on se rencontrait» pour répéter.

.

Même si cette soirée est leur tout premier contrat de musique, ils rêvent tous de continuer leur parcours en création musicale. «On veut tous aller à l’école pour jouer de la musique», dit Shaza.

.

«On veut tous aller à l’école pour jouer de la musique.» Shaza Rukundo

.

Des soirées telles que le pARTé permettent aux artistes de faire connaître leurs talents sur les scènes de la communauté francophone. Décontractée, gratuite et amusante, ce fut une belle soirée d’expositions d’art diverses.

.

La Chicane est à la fois un festival de musique organisé par le Centre de développement musical (CDM) et une compétition pour les jeunes francophones qui s’adonnent à la musique et la chanson.

.

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!