Le journal Le Franco est le seul média francophone consacré à l’actualité albertaine au Canada. Que ce soit au sujet de la politique, de la culture, de l’éducation ou du sport, nos journalistes, nos chroniqueurs et nos lecteurs dressent un portrait reflétant la réalité actuelle des communautés d’expression française en Alberta jetant la lumière sur ses acteurs, ses succès et ses enjeux.

Puisque le français est une langue unique, porteuse d’une culture forte et rassembleuse, mais aussi parce qu’elle est immergée dans une mer anglophone qui pose un risque pour sa pérennité, Le Franco se fait un devoir de porter et de diffuser la culture francophone en Alberta en offrant des contenus uniques et exclusifs représentant les différentes communautés francophones de la province. S’abonner au journal Le Franco, c’est donner une voix à la communauté.

Toutes les deux semaines, Le Franco est distribué aux quatre coins de la province. Qu’ils soient francophones ou francophiles, d’Edmonton, de Calgary ou d‘ailleurs au Canada, les lecteurs du journal peuvent s’attendre à plus d’une vingtaine de pages dédiée à l’actualité francophone, à des portraits de la communauté, à des chroniques sur des sujets chauds, à des dossiers uniques à la francophonie, en plus d’ouvrir un espace pour leurs opinions et leurs enjeux.

Faites connaissance avec l’équipe !

Simon-Pierre Poulin est directeur au journal Le Franco

Simon-Pierre Poulin – Directeur
« Après des études en droit, j’ai assuré en Alberta la couverture
journalistique de sujets brûlants : des élections provinciales et
fédérales à la saga judiciaire d’Omar Khadr en passant par la visite de
Greta Thunberg. Investi d’un feu dévorant pour la promotion de la
langue française en milieu minoritaire, je dirige fièrement ce journal
depuis février 2020. »

Valériane Dumont Adjointe administrative et marketing

Valériane Dumont -Directrice adjointe
« Juriste de formation, la vie m’a offert de travailler dans différents
domaines, enseignement, politique, bancaire, commercial. Passionnée de cuisine, de sport et de voyage, j’explore l’Alberta depuis bientôt 5 ans. Ma devise Carpe Diem »

Arnaud Bardet Pigistes

Arnaud Bardet – Rédacteur en chef
« Autodidacte « MULTI PASS »; fervent de charabia, grincheux de
l’orthographe, j’aime la langue française. Amnésique des dates, des
visages, et des noms, je me souviens de l’âme, de toutes les âmes. Pâle
comme un linge, j’ai grandi avec Racine, Dans la peau d’un noir, Vol de nuit, et Les Misérables. La francophonie albertaine, je l’approche à pas feutrés. J’y découvre une puissance multiculturelle encore trop timide, qui me semble pourtant essentielle à sa survie.»

Sarah Therrien Responsable marketing et communications

Sarah Therrien -Responsable des communications
« Après une formation en danse contemporaine et un baccalauréat en communication publique, j’ai poursuivi mon aventure en Alberta avec Le Franco. C’est surtout l’aspect relationnel et créatif qui me passionne dans mon travail. Dans mes temps libres, j’aime faire la pause en nature ou dans les musées. »

Fatma Diallo – Gestionnaire de projet

Gabrielle Beaupré Journaliste

Gabrielle Beaupré – Journaliste
« Mon baccalauréat en communication publique à l’Université Laval m’a permis de forger mes premières armes en journalisme par le biais d’implications scolaires et bénévoles. Depuis, le journalisme est non seulement une profession, mais également une passion qui me permet de m’accomplir autant sur le plan professionnel que personnel. L’Alberta et Le Franco sont pour moi synonymes de nouveaux défis.»

pigiste

Salima Bouyelli 
« Je suis née dans Les Aurès, j’ai grandi dans Les Pyrénées et aujourd’hui je vis dans Les Rocheuses. Ces 3 chaînes de montagnes représentent ma triple culture, me ressemblent et feront toujours partie intégrante de mon essence. Une autre bouffée d’oxygène qui me ressemble aussi ce sont mes 2 trésors d’enfants que j’aime profondément. Que le Bon Dieu les protège et nous préserve de tout fléau.»

Carole Offi Pigiste

Carole Offi
«J’ai été emballée par le monde des médias à la suite d’un stage d’immersion dans une rédaction en 2003. Quelques années plus tard, je me suis spécialisée en presse écrite, après un diplôme en communication institutionnelle. En novembre 2019, fraîchement nouvelle arrivante francophone à Edmonton, j’ai démarré ma collaboration avec le Franco. Depuis lors, c’est une responsabilité pour moi de faire vivre et grandir la francophonie en Alberta. »

Geneviève Bousquet Pigiste

Geneviève Bousquet
« Native de Montréal, je suis attachée à mes racines québécoises mais aussi fière que mes branches aient fait des bourgeons en Alberta, au sein de la communauté francophone. J’habite le Nord de la province, là où les levers et couchers de soleil sont sans équivoque. J’y enseigne depuis plus de 10 ans, à l’école Héritage, où je tente de partager mon amour de la langue. Je suis heureuse de pouvoir contribuer au Franco et de raconter ce qui se passe chez nous. »

Ines Lombardo Pigiste

Inès Lombardo
« Française d’origine, j’ai commencé par des études de Droit public pour atterrir par la suite dans le journalisme (ma première passion). Journaliste à Ottawa pour Francopresse depuis l’an dernier, je me penche à l’occasion sur la francophonie albertaine, si riche et diverse. J’aime particulièrement les sujets portant sur le droit et les affaires publiques. »

Mélodie Charest est journaliste au journal Le Franco

Mélodie Charest
« Comme n’importe quelle personne de la début vingtaine, j’ai été séduite à l’idée de partir à l’aventure dans l’Ouest canadien; ce à quoi je ne m’attendais pas, c’était de tomber amoureuse de la francophonie hors Québec! Je poursuis mes études en géographie et science politique tout en écrivant pour Le Franco. »

correspondants

Dan Lysenko
« J’ai déménagé de Yellowknife l’été dernier afin de pouvoir étudier à l’université MacEwan
à Edmonton. Je voulais essayer le journalisme et c’est donc pour ça que j’ai joint le Franco.
J’ai de nombreuses passions telles que l’écriture, les bandes dessinées et collectionner des
ensembles Lego. »

Justine Perreault
« J’ai toujours aimé l’écriture et en particulier les poèmes ainsi que les textes
philosophiques. De ce fait, j’en ai écrit un recueil. Après avoir habité aux quatre coins du
Canada, j’ai découvert le franco en Alberta, ce qui m’a fait découvrir le journalisme. Cela m’a
fait découvrir une passion que je ne connaissais pas et m’a poussée à poursuivre des
études en communication publique. »

illustratrice

Ariane Corneau Portrait

Ariane Corneau
«Native d’un petit village dans les bois au Québec, le destin m’a
apporté dans un autre petit village, cette fois, en Alberta. Avec un
grand intérêt pour les arts et un parcours en communication, j’ai
abouti en 2019 dans une station radio communautaire à
Plamondon, Boréal FM. L’amour pour la francophonie albertaine
m’y a fait rester. Quand Le Franco m’a proposé de faire des
illustrations et des caricatures, un autre de mes rêves s’est
réalisé.»

chroniqueurs

Étienne Haché
« Docteur et enseignant de philosophie, Le Franco est pour moi
un journal régional canadien d’exception. Permettre au lecteur
un temps pour la réflexion, à travers des chroniques porteuses
d’un sens critique sur l’actualité, est certes une vraie belle idée
risquée qui fait du journal un média d’avant-garde. »

Historique

En 1928, le journal Le Franco est fondé dans le but de créer un agent de liaison pour la communauté franco-albertaine. De La Survivance au franco-albertain, c’est en 1979 que le nom deviendra celui que l’on connaît aujourd’hui, Le Franco.

Pour les archives de La Survivance (1928-1967)
Pour les archives du Franco
Pour plus de détails historiques

Pour consulter les articles qui ont été publiés sur le web de 2018 à 2020, veuillez nous contacter en remplissant le formulaire de contact.

Normes journalistiques

En tant que membre de l’Association de la presse francophone, la salle de rédaction du journal Le Franco respecte les valeurs fondamentales ainsi que les rôles et responsabilités décrits à la Charte de la presse écrite de langue française en situation minoritaire au Canada.

Valeurs fondamentales:

INDÉPENDANCE: Nous maintenons une distance par rapport aux pouvoirs et aux groupes susceptibles d’exercer des pressions pour orienter le contenu rédactionnel.

IMPARTIALITÉ: Nous faisons preuve d’honnêteté intellectuelle en évitant à tout prix les partis pris.

INTÉGRITÉ: Nous agissons dans l’intérêt public.

RIGUEUR: Cela nous amène à chercher la vérité, à examiner les différentes facettes d’une situation et à présenter les faits avec exactitude et discernement.

ÉQUITÉ: Nous considérons tous les citoyens et citoyennes comme des égaux devant la presse, au même titre qu’au nom de la loi.

Rôles et responsabilités:

  • Offrir un espace public pour les franco-albertaines et les franco-albertains;
  • Protéger la démocratie;
  • Assurer la libre circulation de l’information;
  • Protéger la liberté de presse et le droit à l’information;
  • Servir l’intérêt public.

Pour plus de détails, consultez la Charte de la presse écrite de langue française en situation minoritaire au Canada de l’Association de la presse francophone.

Droits d’auteur

La reproduction de textes, photographies, caricatures ou clip vidéos par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite sans l’autorisation écrite du journal.

Partager