La Maison des enfants, un lieu où l’on grandit en français

Écrit par : Arnaud Barbet

3 septembre 2021

Mots-clés :

«Les enfants sont un don de Dieu», déclare avec amour Caroline Kuissu Nsili, la fondatrice et directrice de la Maison des enfants. Cette Camerounaise d’origine s’est installée à Edmonton en 2016. Aujourd’hui, l’entrepreneure vit de sa passion pour les enfants.

Sa garderie chrétienne en milieu familial francophone a ouvert ses portes en juillet 2020 dans le nord d’Edmonton. «Des débuts très difficiles», souligne-t-elle. Mais aujourd’hui, elle a retrouvé le sourire. «Pendant 5 mois je n’ai pas pû travailler à cause de la pandémie, mais dès le mois de janvier de cette année les choses ont évolué».

De nombreux espaces sont à la disposition des enfants pour leur développement. Crédit: courtoisie

Souriante et enthousiaste, elle peut aujourd’hui accueillir douze enfants, de 12 mois à 5 ans dans sa grande maison. «Nous avons deux étages dédiés aux enfants, alors j’ai aussi fait appel à une éducatrice francophone pour me seconder». 

De l’amour avant tout 

Caroline Kuissu Nsili souligne que son établissement accueille toutes les composantes religieuses. Chrétienne, cette «maman et grand-maman» insiste sur la diversité culturelle et religieuse qu’elle aime voir dans son établissement. 

Caroline Kuissu Nsili, la fondatrice et directrice de la Maison des enfants. Crédit: courtoisie

Elle aime apprendre aux enfants qu’elle garde que «le monde est beau, que l’on doit manifester de l’amour envers son prochain». Elle espère ainsi inculquer des valeurs humaines.

«Il nous faut apprendre à vivre ensemble. Accepter les différences tout en développant son estime de soi», explique-t-elle. Humble, elle souhaite que ces jeunes acquièrent des habiletés sociales essentielles pour vivre en harmonie dans notre société.

Une vocation, une passion, et des diplômes

Depuis toujours, Caroline Kuissu Nsili voue une passion pour les enfants sans savoir vraiment à quel moment celle-ci est née, «au fil des années, depuis toujours». 

«Les enfants sont attirés par moi, je suis attiré par eux. La communication passe très vite et très bien entre nous», s’amuse-t-elle. Elle se remémore ses jeunes années, «dans les centres de petites enfances,  j’étais toujours disponible à  m’occuper d’eux, dans le cadre du bénévolat.»

La francophonie au cœur de sa petite entreprise  

La Maison des enfants est francophone. Une caractéristique essentielle pour Caroline Kuissu Nsili. «C’est d’abord la langue dans laquelle je suis le plus à l’aise», explique-t-elle, tout en ajoutant la nécessité d’un tel service.  

«Un grand nombre de parents francophones ne trouvent pas de garderie francophone !». Une situation qu’elle trouve difficile et à laquelle elle essaie de remédier. «Le Canada est bilingue. Même en Alberta nous avons le droit d’offrir à nos enfants la possibilité de s’exprimer en français».

Elle souhaite finalement remercier grandement Cécilia Adou qui l’a encouragé à développer ce projet».

Pour toutes informations sur la Maison des enfants : 

www.gcmde.com

[email protected]

 

La Maison des enfants 

15004 88e Rue NO

Edmonton AB

Tél. 780 607 4410

Partager