le Samedi 18 mai 2024
le Jeudi 18 avril 2024 11:52 Arts et culture

Mosaïque culturelle au Gala de reconnaissance des femmes à Calgary

(De gauche à droite) Georges Pigoué, l'honorable Tanya Fir, Guillaume Laroche, Evelyne Kemajou, Nathalie Lachance, Serge Pétronille Makuetche et Mariama Gueye. Photo : Raphaël Oulaï - OCMS
(De gauche à droite) Georges Pigoué, l'honorable Tanya Fir, Guillaume Laroche, Evelyne Kemajou, Nathalie Lachance, Serge Pétronille Makuetche et Mariama Gueye. Photo : Raphaël Oulaï - OCMS
Le samedi 9 mars dernier, l’atmosphère était des plus conviviales à l’hôtel Royal de Calgary avec plus de 250 personnes présentes pour le gala de reconnaissance présenté par le Portail de l’Immigrant Association en collaboration avec la Coalition des femmes de l’Alberta et de nombreux partenaires communautaires.
Mosaïque culturelle au Gala de reconnaissance des femmes à Calgary
00:00 00:00

Salle comble à l’hôtel Royal de Calgary. Photo : Raphaël Oulaï – OCMS

Organisé dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes et du Mois de la francophonie albertaine, le Gala de reconnaissance vise à célébrer la diversité des femmes et à reconnaître leurs contributions au bien-être de la communauté.

C’est avec panache que la soirée a commencé grâce à la prestation du groupe Hakili qui, par les sons des djembés, le chant et la danse, a fait voyager les invités dans les multiples régions de l’Afrique de l’Ouest. 

Les invités ont ensuite été inspirés par les allocutions des organisateurs et des commanditaires officiels. L’honorable Tanya Fir, ministre des Arts, de la Culture et de la Condition féminine, et Nathalie Lachance, présidente de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), ont pris part au bal des discours en insistant sur l’importance de souligner et de célébrer avec fierté le travail et l’apport des femmes francophones au sein de notre société multiculturelle canadienne.

Sur le tapis rouge, plusieurs ont défilé. Photo : Raphaël Oulaï – OCMS

Des organismes communautaires bien présents

Les organismes communautaires du sud et du nord de l’Alberta ont aussi profité de cette occasion pour décerner le prix «Employée de l’année». D’autres, tels le Réseau santé Alberta, l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta et le Conseil de développement économique de l’Alberta, ont profité de l’occasion pour remettre des prix à des femmes qui se sont distinguées dans les secteurs de la santé, de la promotion des droits de la femme et de l’entrepreneuriat. 

Marie Monfret, lauréate du prix «Entrepreneuriat» pour Happy Crepes, s’est sentie fière et valorisée par cette reconnaissance et a dit que ce prix est un élément motivateur pour persévérer dans son aventure entrepreneuriale. 

Buffet pour satisfaire les papilles! Photo : Raphaël Oulaï – OCMS

Diversité culturelle, artistique et gastronomique

Le clou de la soirée a été sans équivoque la forte présence des diverses communautés ethnoculturelles de Calgary. Alliant traditionnel et contemporain, les tenues colorées et étincelantes du karakou algérien, du mushanana burundais, du kadamoul tchadien ou du kaftan marocain, pour ne nommer que quelques-unes, ont pu être découvertes et admirées des participants.

Ces communautés, en plus de celles des Philippines, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de l’Ukraine, d’Haïti, de la Guinée et du Sénégal, ont aussi eu l’occasion de remettre le prix «Bénévolat» pour souligner l’implication et le dévouement exceptionnel d’une femme dans leur communauté. 

Parsemée de performances captivantes, d’une animation du tonnerre, d’un succulent buffet et d’invités de marque de toute la diversité, l’édition 2024 du Gala de reconnaissance des femmes a été une soirée remarquable, qui restera longtemps dans la mémoire des membres de nos communautés. 

GlossairePanache : Qui a de l’allure, de l’élégance, du charisme

Les invités suivent les pas de danse du groupe Hakili Drum & Dance. Photo : Raphaël Oulaï – OCMS

Edwin Fomyniam, co-animateur du Gala, en compagnie d’autres hommes venus célébrer les femmes. Photo : Raphaël Oulaï – OCMS

Adel Mwika, co-animatrice du Gala, entourée du conseil d’administration et du personnel du PIA. Photo : Raphaël Oulaï – OCMS

Les danseuses des groupes Carifest et Glam ‘n Groove. Photo : Raphaël Oulaï – OCMS