le Samedi 18 mai 2024
le Mercredi 12 avril 2023 13:22 Calgary

De jeunes nouveaux arrivants obtiennent une expertise dans la garde d’enfant

De jeunes nouveaux arrivants obtiennent une expertise dans la garde d’enfant
00:00 00:00

Grâce au cours Gardiens avertis qu’ils ont suivi le 19 mars dernier au Centre d’Accueil des Nouveaux Arrivants Francophones (CANAF), à Calgary, des jeunes âgés de 14 à 17 ans devraient bientôt avoir acquis tous les outils nécessaires pour s’occuper sécuritairement de poupons et de jeunes enfants. Cette formation ajoutera aussi une dose de crédibilité à leur curriculum vitae, eux qui tenteront de décrocher leur premier emploi d’été au cours des prochains mois.

IJL – RÉSEAU.PRESSE – LE FRANCO

Garder des enfants qui ne sont pas les siens est une grande responsabilité envers les parents bien sûr, mais aussi pour des adolescents qui décident de faire quelques sous. Lorsque ces derniers profitent du programme Gardiens avertis, c’est dans l’objectif d’acquérir les bons gestes, mais aussi de renforcer leur sentiment de responsabilité. 

Le contenu de ce cours peut aussi, parfois, aider à prévenir les cas de violence et de négligence envers les enfants, de situations difficiles à détecter. «En plus des bonnes pratiques, je les sensibilise à écouter les enfants et prendre en compte tous les comportements suspects afin de pouvoir les identifier et éventuellement les dénoncer», explique Delphine Mejean, partenaire de formation de la Croix-Rouge.   

Elle ajoute que l’intérêt de ce cours est «qu’il offre un certificat de gardiennage valide pendant trois ans, mais aussi un certificat en premiers secours. C’est très complet. En tant que maman, ça me rassurerait de savoir que je fais garder mon enfant par un gardien averti».

La propriétaire de LM La vie, une entreprise qui offre toutes sortes de formations en secourisme, en réanimation cardiorespiratoire (RCR) et en premiers secours psychologiques, est une habituée de ces programmes. C’était toutefois la première fois qu’elle donnait le cours Gardiens avertis de la Croix-Rouge, un exercice qui a nécessité un «petit remaniement» de ses techniques habituelles d’enseignement. «J’ai décidé de donner le cours en deux parties pour ne pas retenir les jeunes pendant huit heures de suite. Ils seraient trop déconcentrés, ce sont des ados quand même», lance l’instructrice avec une pointe d’humour. 

Un certificat et le manuel pédagogique du cours Gardiens avertis ont été remis à tous les jeunes. Photo : Courtoisie

Cette première partie de la formation visait donc à montrer aux nouveaux arrivants comment prendre en charge des enfants en fonction de leur stade de développement. Il a aussi été question d’identifier et de combler les besoins primaires des nourrissons* et des petits. «Par exemple, je leur ai appris comment donner le biberon, faire le rot, changer une couche et couper la nourriture selon l’âge des enfants, etc.», énumère Delphine. 

«On va voir les techniques de réanimation cardio-pulmonaires et quelques connaissances basiques en premiers secours.» Delphine Mejean.

Une fois que ces informations ont été transmises, l’instructrice s’est attardée à développer le «bon jugement» de ses élèves pour s’assurer qu’ils réagissent de manière sécuritaire en période de stress. «Au fond, ce que je veux qu’ils retiennent, c’est qu’ils doivent être de bons leaders, savoir s’adapter et agir de manière responsable même lors des crises de pleurs ou de colère», dit Delphine. 

Les jeunes devaient aussi apprendre à développer un lien de confiance avec les parents des enfants qu’ils gardent en posant plusieurs questions et en vérifiant avec eux les mesures d’urgence qu’ils ont prévues en cas d’accident. 

Lors de la deuxième partie du cours, qui aura lieu plus tard en avril, la formatrice s’intéressera davantage à cette question de sécurité. «On va voir les techniques de réanimation cardio-pulmonaires et quelques connaissances basiques en premiers secours», avance-t-elle.

Mieux s’intégrer au monde du travail  

Au-delà des connaissances qu’il permet d’acquérir, le cours Gardiens avertis est aussi une excellente occasion pour les nouveaux arrivants d’ajouter une première expérience à leur curriculum vitae, estime le coordonnateur de la Maison de Jeunes du CANAF, Aissa Laboudi. «On leur a déjà donné une série d’ateliers pour les aider avec leur CV, leurs lettres de motivation et leurs entretiens d’embauche. Mais ce cours de Gardiens avertis va ajouter de la crédibilité à leurs candidatures», analyse-t-il. 

C’est aussi ce qu’avance le Camerounais d’origine Mbeumo Tchekoulong Nathanael Mbengue qui est arrivé à Calgary, il y a à peine cinq mois. «Je n’ai jamais occupé d’emploi et je cherche à ajouter des compétences à mon CV», dit-il. Le nouvel arrivant confie que sa certification lui permettra peut-être d’offrir ses services de gardien aux familles de son quartier ou bien de se trouver du travail dans un camp de jour.

 «Je ne savais même pas comment changer une couche au début et maintenant je sais comment [le] faire.» Mbeumo Tchekoulong Nathanael Mbengue.

Il se dit aussi enthousiaste en prévision de la deuxième partie du cours qui devrait être plus «pratique et moins théorique» que la dernière. «Ce que j’ai préféré, c’était quand on pratiquait sur des poupées avec de vrais accessoires, raconte-t-il. Je ne savais même pas comment changer une couche au début et maintenant je sais comment [le] faire», ajoute-t-il.

Compte tenu de l’engouement que cette formation connaît dans la communauté anglophone, Delphine Mejean espère que celle-ci prendra tout autant son envol dans la francophonie. 

Pour plus d’information :
Cours Gardiens avertis de la Croix-Rouge : bit.ly/3LUYWfq

 

Glossaire – Nourrisson : Enfant en bas âge