le Jeudi 18 avril 2024
le Lundi 11 mars 2024 10:30 Éducation

Une journée pour dire aux jeunes racisés : «c’est possible de réussir!»

(IJL - RÉSEAU.PRESSE - LE FRANCO) - Le samedi 17 février, dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, le CANAVUA a organisé une journée autour des métiers de l’aérospatiale pour encourager des jeunes bénévoles racisés de Calgary et d’Edmonton à croire en leurs rêves professionnels dans les deux langues officielles du Canada.
Une journée pour dire aux jeunes racisés : «c’est possible de réussir!»
00:00 00:00

Lahou Keita, inspectrice aéronautique, offre des perspectives d’emploi dans l’aérospatiale aux jeunes Noirs. Photo : Justine Leblond

«C’est possible d’intégrer une industrie élitiste quand on est issu d’une minorité!» C’est le message clair lancé par Lahou Keita à la trentaine de jeunes présents à la journée dédiée aux métiers de l’aviation organisée par l’Association des Volontaires unis dans l’action au Canada (CANAVUA) dans les bureaux de Kazir Consulting 

Lahou Keita est une invitée de marque au curriculum professionnel impressionnant. Inspectrice et spécialiste des inspections d’achats et de ventes d’avions, elle est aussi cofondatrice, avec sa sœur Fatou Keita, de la société aérospatiale Keitas Systems qui édite des logiciels pour sécuriser les vols commerciaux et militaires.

Une mentore hors pair

Mais sa plus grande fierté, c’est bien «La Boîte Noire du Sol® Tempeus®». Cette troisième boite noire «qui enregistre les paramètres de l’avion quand il est au sol pour compléter les paramètres de sécurité des deux boîtes noires embarquées», explique sa créatrice. Une invention qui lui a valu de nombreux prix. Elle inclut d’ailleurs sa sœur dans ce succès «puisqu’elle a été notamment d’une grande aide dans le processus de commercialisation».

Française d’origine guinéenne, elle décrit devant l’assemblée son parcours et les épreuves qu’elle a dû endurer en tant que femme noire, mais tout en tenant un discours positif. «Je suis là pour dire que c’est possible d’intégrer les métiers de l’aviation et de l’espace. Les personnes de couleur ne représentent que 0,01% des pilotes dans le monde! C’est un chiffre extrêmement faible.» Mais elle ne s’arrête pas là.

Accompagnée de deux de ses trophées, dont celui d’inventrice de l’année reçu en Islande en 2023, Lahou Keita exprime cette volonté de prouver aux jeunes présents qu’il faut croire en leurs projets professionnels. Elle souhaite aussi ouvrir la voie. «En étant la première de cordée, j’essaie d’ouvrir des portes parce que c’est une industrie élitiste. On est aussi là pour susciter une génération d’inventeurs.» 

Attentifs lors de la conférence, les jeunes participants du programme DYNAMIK : Bénévolat et préparation de carrières, financé par Service jeunesse Canada (SJC), ont interagi avec intérêt lors de la visite au Musée militaire qui suivait l’activité principale. Les jeunes ont alors pu explorer d’autres aspects des métiers liés à l’aérospatiale, découvrir les forces aériennes militaires et comprendre concrètement certains termes techniques abordés pendant la présentation de Lahou Keita, dont l’enregistreur de vol aussi appelé boîte noire.

Dicky Dikamba, fondateur et directeur général de l’organisme CANAVUA. Photo : Justine Leblond

Un programme pour les 15-30 ans 

Dicky Dikamba, fondateur et directeur général de CANAVUA, insiste sur l’importance pour ces jeunes de rencontrer des professionnelles comme Lahou Keita durant le Mois de l’histoire des Noirs, mais aussi à quelques jours du Mois de la francophonie albertaine. «Nous voulons montrer aux jeunes canadiens issus de minorités ethnoculturelles qu’il y a des personnes qui font la différence dans leur communauté et que ce sont des repères pour eux.»

Et si l’évènement s’est passé dans les deux langues officielles, il a bien été établi que la maîtrise du français était un plus lors d’une recherche d’emploi. «Cette journée fait partie d’un programme pour que nos jeunes comprennent la culture du monde du travail et qu’ils puissent trouver des opportunités de carrière», détaille le directeur général. 

Dicky Dikamba veut donner des clés aux jeunes engagés. «Nous jouons notre rôle pour encadrer ces jeunes de l’association, leur donner des outils pour qu’ils trouvent leur voie.» L’aérospatiale n’est pas le seul secteur professionnel qu’il fera découvrir à ces jeunes. Il cite «l’agro-industrie, la construction, l’informatique, l’intelligence artificielle, le tourisme, la diplomatie internationale…»

Lors de la visite du Musée militaire, Lahou Keita rentre dans le vif du sujet autour d’un chasseur de l’armée canadienne. Photo : Courtoisie

Lahou Keita exprime l’importance de l’option du secteur militaire afin de s’offrir une carrière, ce que les jeunes ont bien compris. Photo : Courtoisie

La Boîte Noire de Lahou Keita

Cette troisième boîte noire renforce la sécurité des avions en améliorant la productivité des techniciens et en réduisant l’empreinte carbone des compagnies aériennes. La technologie de cette boîte est certifiée et est installée sur des avions en service du groupe aéronautique Dassault. «Je l’ai appelée Boîte Noire parce que je suis noire et aussi, tout simplement, car c’est une boîte noire en aéronautique, ça a un double sens.» Une boîte noire est aussi nommée un enregistreur de vol.

Kazir Coulibaly insiste, les jeunes doivent se préparer à leur rêve, le planifier et passer à l’action. Photo : Courtoisie

À Calgary, la mise en œuvre de ce programme a été facilitée par le cabinet Kazir Consulting Inc., dont la volonté d’accompagner les jeunes «se résume en deux mots : motivation et prise de conscience», sourit son directeur spécialisé dans l’innovation et le développement des affaires, Kazir Coulibaly. 

Pour lui, organiser la venue de Lahou Keita est aussi essentiel pour démontrer l’importance de la place de la femme dans le milieu professionnel pour cette jeune génération. «Beaucoup de jeunes filles ne se rendent pas compte qu’il est possible d’embrasser des carrières largement dominées par des hommes, donc c’est important de le comprendre et de le comprendre maintenant pour se préparer, planifier son rêve et passer à l’action!» 

Le programme proposé par le CANAVUA et mené par Kazir Consulting Inc. va continuer dans les prochaines semaines par la visite d’un établissement bancaire, mais aussi celle des forces de l’ordre afin que ces jeunes découvrent de nouveaux corps de métier.

GlossaireAéronautique : Science de la navigation aérienne et de la technique des avions et des engins aériens