le Jeudi 23 mai 2024
le Vendredi 22 octobre 2021 15:29 Francophonie PR

Divers Aînés, un projet qui connecte

Divers Aînés, un projet qui connecte
00:00 00:00

Cette initiative favorisera l’appui communautaire aux services offerts aux aînés nouveaux arrivants francophones en Alberta. Nicolette Ouimet-Cortes, de la Fédération des aînés franco-albertains (FAFA), et Alphonse Ndem Ahola, de Francophonie Albertaine Plurielle (FRAP), ont signé un accord le mardi 21 septembre dernier.

Divers Aînés fait partie d’une initiative pancanadienne de la Commission nationale des parents francophones (CNPF) financée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Ce projet favorisera l’intégration des aînés et leurs familles nouvellement arrivés auprès des aînés franco-canadiens. Quatre provinces font actuellement partie de cette initiative : l’Alberta, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. 

Alphonse Ndem Ahola et Nicolette Ouimet-Cortes s’échangent l’entente de partenariat pour signature. Crédit : Isaac Lamoureux

«Grâce à ce financement, nous avons pu faire des partenariats avec la FRAP pour mettre en place, notamment des activités interculturelles et d’accueil», explique la directrice adjointe de la FAFA, Nicolette Ouimet-Cortes. Elle souligne que ce choix a été fait pour mieux connaitre et répondre aux besoins de nouveaux arrivants.

Pour concrétiser ce projet, la FRAP identifiera les besoins des immigrants aînés et communiquera avec la FAFA pour lui proposer des activités adéquates. La FRAP pourra aussi appuyer la FAFA dans la mise en oeuvre de ces activités.

Un besoin de s’intégrer à la nouvelle communauté

D’après Alphonse Ndem Ahola, le directeur général de la FRAP, cette collaboration entre la FAFA et la FRAP contribue à résoudre un problème essentiel de connexion des aînés à la communauté. 

En effet, cette connexion permet de donner du sens dans la continuité de ce qu’ils peuvent produire pour leur communauté «et l’importance qu’ils ont eux-mêmes dans celle-ci». Il ajoute, «c’est critique pour les aînés qui sont ici et ceux qui arrivent».

Alphonse Ndem Ahola signant l’accord. Crédit : Isaac Lamoureux

Alphonse Ndem Ahola pense que les aînés ont besoin d’échanger leurs expériences, mais aussi leur diversité culturelle. Ainsi, les aînés déjà installés partagent leur grande expérience du Canada et ceux qui arrivent, leur culture. Ils peuvent alors s’entraider. «Parce que, contrairement à ce que nous pouvons penser, ils ont beaucoup de choses en commun», soutient Alphonse Ndem Ahola. 

Il soulève aussi la possible santé fragile des aînés, leurs problèmes de mobilité et le danger d’isolement. Alphonse Ndem Ahola insiste sur l’importance de ces risques pour les aînés venant d’Afrique et d’autres continents. «Ils ont non seulement un choc culturel, mais aussi le risque de subir un grand isolement», dit-il. En effet, leurs liens sociaux sont souvent limités à la cellule familiale.

À lire aussi : La passion comme barrière à l’insécurité linguistique

Les projets existants

Nicolette Ouimet-Cortes revient sur les projets en cours. Elle souligne de nombreuses activités dans le cadre du programme ConnectAînés avec un groupe de nouveaux arrivants, Les Mamans Dynamiques. Il s’agit de partager des coutumes et des traditions de différents pays. «En ce moment, nous avons ces activités, mais avec cette entente, nous prévoyions d’établir plein d’autres activités», conclut-elle.

Pour sa part, Alphonse Ndem Ahola insiste sur l’importance de prendre soin des aînés. «Pour nous, les immigrants, vous savez, c’est [ce projet] extrêmement important parce que nous parlons en réalité de nos parents!» 

«Et pouvez-vous douter de l’importance que cela a», s’interroge-t-il finalement avec passion. 

La Fédération des aînés franco-albertains (FAFA) est le porte-parole officiel des 32 000 aînés et jeunes retraités francophones de l’Alberta. 

Le mandat de Francophonie Albertaine Plurielle (FRAP) est de promouvoir la diversité et l’inclusion sociale, économique et culturelle des francophones et francophiles tout en offrant des services en français permettant l’accueil, l’établissement et le rétablissement des nouveaux arrivants francophones et francophiles en Alberta.