Pascal Jette, l’art des mots sur la toile

Écrit par : Arnaud Barbet

19 avril 2021

Mots-clés :
Pascal Jette fait son show avant la pandémie. Crédit: Palmer Photographie.

Cela fait déjà quinze ans que le petit gars de Joliette (Québec) est devenu un stratège en rédaction promotionnelle sur le Web, plus couramment appelé « copywriting ». Licorne autoproclamée, « allié de choix des entrepreneurs et des infopreneurs », il vous accompagne pour trouver les bons mots pour les bons clients et développer votre produit sur la toile.

« Né d’une famille modeste monoparentale », Pascal Jette a très vite délaissé les bancs de l’école pour se lancer dans le monde de la vente et du marketing. « Après mon secondaire, je me suis inscrit au Cégep en technique administrative et marketing. Les cours théoriques, ce n’était pas pour moi », raconte-t-il.

Son truc, c’était depuis quelques années l’apparition d’internet, la possibilité de voyager devant l’écran de son ordinateur. « Câline ! il me semble qu’il y a quelque chose qui s’en venait », se rappelle-t-il. Autodidacte, il trouve un emploi chez Bell Canada en tant que représentant aux ventes pour les PME, mais devient plutôt « un des fatigants qui appellent à la journée longue ! »

Pascal Jette à l’aise sur la scène, enthousiaste en visioconférence. Crédit: Palmer Photographie.

Il y réalise d’ailleurs qu’il n’est pas mauvais, qu’il développe un pouvoir de persuasion et des techniques de vente efficaces, même s’il n’apprécie guère le rythme de travail, la course à la performance. Malheureux, il débarque.

Finalement, son aventure commence en 2008, au côté de Patrick Leroux, conférencier et coach d’affaires. Comme directeur des ventes et du marketing, il y découvre « le monde des formateurs, des conférences, le domaine du développement personnel ».

Un autre monde, une autre façon de penser, loin de celle de « l’éducation québécoise où l’on doit rester petit et vouloir rester petit ». Il développe notamment « une expertise sur le Web » et un succès qui l’amène à finalement créer sa propre entreprise de consultation marketing, Unicorne Marketing Group.

Une promesse à tenir

Insatiable et passionné, il se lance à corps perdu, crée des emplois, allonge considérablement ses journées. Un dévouement qui lui apporte la notoriété et « plein d’argent », mais aussi certaines conséquences, « je me suis oublié, j’ai négligé ma santé, ma femme Isabelle et mon petit gars Zachary ! »

Pascal Jette assume son rôle de licorne avec un sourire contagieux. Crédit : courtoisie.

Un crève-cœur pour cet homme sensible ayant grandi sans son père et qui s’était juré de ne pas reproduire le même schéma. En 2015, il prend le taureau par les cornes. Après une chirurgie bariatrique efficace pour lutter contre son obésité morbide, il décide de réunir sa famille pour un long voyage sur le continent nord-américain.

« Le 1er juillet, nous partions dans un véhicule récréatif (VR), en laissant derrière nous une vie moins chargée », explique-t-il. L’autre rêve américain, celui de l’homme d’affaires, après être devenu réalité s’éclipse naturellement. « Il a fallu tout vendre, accompagner mes employés vers de nouveaux emplois ».

Un choix soutenu par son épouse, « elle me suit dans toutes mes folies, c’est mon âme sœur ! ». À temps plein dans leur VR, il réalise avec le sourire qu’il est préférable de dépenser « 3000 $ pour vivre une expérience inoubliable avec sa famille à Monument Valley, plutôt que dans l’achat d’une télé qui ne fera pas grand-chose à part m’embrouiller le cerveau ! »

À Calgary, un équilibre retrouvé

Après trois années sur la route, la COVID stoppe leur aventure. Ils choisissent de s’installer à Calgary, « nous étions passés par là avec de très bons souvenirs ». Entre-temps, Pascal Jette, en plus de faire l’école « buissonnière » à son fils, s’est relancé en affaires notamment avec The System Builders. Il y rencontre des gens passionnants, et investit « l’univers de Russell Brunson et Jim Edwards, deux monstres sacrés du marketing Web et du “copywriting” ».

En tant qu’entrepreneur, il l’admet, « tu fais cela pour générer de l’argent, t’offrir une liberté financière ». Mais aujourd’hui, il sait qu’il doit avant tout « se réaliser, vivre en harmonie, tout en faisant la différence autour de lui ». Alors il accompagne les entrepreneurs et les infopreneurs, et leur donne une chance de bonifier leur message, de développer leur histoire, « trouver les bons mots pour les bons clients ».

Logo de son entreprise, Unicorne Marketing group. Crédit: courtoisie.

Une différence qu’il voit comme une « mission de vie » pour la communauté, encore plus en temps de pandémie. Il insiste d’ailleurs sur l’authenticité et l’humanité sur la toile et signale que les entrepreneurs doivent y être présents « sous peine de disparaître ».

« La magie des mots » est pour lui la solution afin d’y rayonner, autant que cette fameuse licorne qu’il évoque. « J’assume mon statut de licorne », des êtres qui enflamment l’imaginaire comme il le fait en tant que « copywriter ». Dans son âme, une licorne a ce côté sensible qu’il partage ; c’est un être en quête d’amour, d’appréciation, qui rayonne tout en cherchant la reconnaissance.

« Une notion parfois mal comprise, mais quel bonheur d’être reconnu pour ce que l’on fait, d’avoir une aura autour de soi », explique-t-il. Il espère finalement faire partie de ces individus rassembleurs, sur qui les autres peuvent compter.

  • Pour plus d’informations :

Écoutez le podcast « copywriting et marketing » : https://www.lecopyshow.com/

Devenez membre de la LICORNE TEAM, la communauté #1 en francophonie mondiale des passionnés de copywriting et de marketing sur : http://www.licorne.team/

Aimez sa page Facebook : https://www.facebook.com/pascaljetteofficiel/

 

Partager

Articles similaires