le Vendredi 17 mai 2024
le Samedi 4 novembre 2023 10:00 Société

Instiller le changement, ville après ville : la tournée antiracisme est lancée

L’organisation de la tournée a été le fruit du travail collaboratif entre divers acteurs communautaires. De gauche à droite : Maryse Champagne (directrice générale, ACFA de Wood Buffalo), Mohamed Kourouma (directeur général, PCB), Mylène Beaulieu (directrice générale, ACFA de Lethbridge), Josée Sévigny (directrice générale, ACFA de Canmore), Arnaud Favier (directeur adjoint, La Cité des Rocheuses) et Geneviève Savard (directrice générale, ACFA de Grande Prairie). Photo : Geneviève Savard
L’organisation de la tournée a été le fruit du travail collaboratif entre divers acteurs communautaires. De gauche à droite : Maryse Champagne (directrice générale, ACFA de Wood Buffalo), Mohamed Kourouma (directeur général, PCB), Mylène Beaulieu (directrice générale, ACFA de Lethbridge), Josée Sévigny (directrice générale, ACFA de Canmore), Arnaud Favier (directeur adjoint, La Cité des Rocheuses) et Geneviève Savard (directrice générale, ACFA de Grande Prairie). Photo : Geneviève Savard
(IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO) - La tournée antiracisme «Et si on redéfinissait nos couleurs» arpentera l’Alberta de bout en bout du 2 au 11 novembre 2023 afin de sensibiliser les collectivités francophones locales sur divers thèmes, dont l’interculturalité et l’importance de l’inclusion. Cette initiative est le fruit d’une collaboration entre le Pont Cultural Bridge (PCB), six régionales de l'Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), La Cité des Rocheuses et une dizaine de partenaires communautaires.
Instiller le changement, ville après ville : la tournée antiracisme est lancée
00:00 00:00

Financé dans le cadre du programme Multiculturalism and Antiracism Grant du gouvernement de l’Alberta, le projet a vu le jour grâce à la vision du directeur général du PCB, Mohamed Kourouma. Son rêve est de sensibiliser les Franco-Albertains et forger une nouvelle génération antiraciste. 

«Face au racisme, on peut être neutre ou proactif. Avec la tournée, on choisit l’option deux. On veut éduquer les gens sur leurs comportements, les former dans le sens de l’inclusion et du rassemblement. On ne doit pas attendre qu’un événement comme celui de George Floyd survienne pour agir», explique-t-il en faisant référence au décès tragique de cet Afro-Américain à la suite d’une intervention policière controversée, à Minneapolis, en mai 2020.

Rappelons que les images de l’arrestation de Floyd et de sa mort avaient déclenché une vague de protestations aux États-Unis, au Canada et dans plusieurs autres pays.

«On veut laisser de la place au débat, mais aussi au partage de points de vue. On veut qu’à la fin de l’événement, il y ait une conscientisation sur les actions et les gestes du quotidien qui peuvent blesser les minorités. Un geste n’a pas besoin d’être fatal pour être raciste», ajoute Mohamed Kourouma.

Mohamed Kourouma est le directeur général du Pont Cultural Bridge (PCB). Photo : Courtoisie

Un travail d’équipe

À partir de l’idée initiale de Mohamed, une forte collaboration a rapidement germé avec plusieurs autres acteurs communautaires, transformant ainsi le projet en une initiative commune, portée par l’ensemble de la communauté. Le directeur général du PCB cherchait à s’éloigner du travail en silo qui caractérise parfois la francophonie albertaine. En outre, cette volonté de collaboration a permis à la tournée de s’étendre dans six villes, de Fort McMurray à Edmonton, en passant par Grande Prairie, Lethbridge, Calgary et Canmore.

Il explique : «Quand on fait quelque chose tout le monde ensemble, ça crée beaucoup plus de bruit et d’impact, c’est plus rassembleur aussi. Nos partenaires ont été associés au projet dans toutes les étapes. Moi, j’ai eu l’idée, eux, ils ont nourri la réflexion. Ça leur appartient autant qu’à moi».

La directrice régionale de l’ACFA régionale de Grande Prairie, Geneviève Savard, fait partie des organismes qui ont rapidement mis l’épaule à la roue pour que la tournée se concrétise. Elle souligne l’importance de la tenue de tels événements non seulement dans les grandes villes de Calgary et d’Edmonton, mais aussi dans les communautés situées en dehors des grands centres urbains. «Le but, c’est de se rassembler, d’apprendre à se connaître, de se mélanger pour faire influencer des changements dans nos communautés. En région, on a peu d’activités comme celle-ci, alors c’est très positif», exprime-t-elle.

Lors de la tournée, d’un endroit à l’autre et à quelques ajustements près, la même structure sera mise en place, indique Geneviève. La soirée débutera par un panel de discussion avec des intervenants régionaux. Ensuite, les participants pourront déguster des bouchées «multiculturelles» ou profiter d’un repas plus formel. L’artiste Yao tiendra le rôle de maître de cérémonie et présentera un spectacle pour clôturer la soirée.

«Nos panélistes changeront en fonction de l’endroit où on se trouve. On veut donner l’opportunité à plus de gens possible de devenir des acteurs de changement. On veut donner la chance à des hommes et des femmes de tous âges de s’exprimer», explique Geneviève. Elle espère y voir des gens de tous les horizons et de toutes les cultures. 

Elle estime que, selon le lieu où la tournée se déroulera, les échanges et la finalité des discussions pourraient varier considérablement. À la lumière des conversations, des occasions pourraient se dessiner pour récupérer certaines parties du contenu en vue de la création d’un autre projet, ajoute-t-elle.

«Nous allons enregistrer toutes les discussions qui auront lieu, on discute de la possibilité d’en faire un podcast qui pourrait être diffusé dans les radios communautaires, ensuite, on avait aussi parlé d’une vidéo. On ne sait pas exactement encore, mais on a des pourparlers pour concrétiser le tout», conclut-elle.

La tournée antiracisme aura lieu dans six villes de l’Alberta du 2 au 11 novembre 2023.

Voici les détails :

  • Le 2 novembre au centre communautaire Boréal à Fort McMurray : 16h30 
  • Le 4 novembre à l’école Joseph-Moreau d’Edmonton : 15h
  • Le 6 novembre au Grande Prairie Live Theatre : 16h45
  • Le 8 novembre à La Cité des Prairies de Lethbridge : 16h45
  • Le 10 Novembre à Canmore Seniors Associations de Canmore : 16h45
  • Le 11 novembre à La Cité des Rocheuses de Calgary : 13h