Deux nouvelles plumes au Franco

Écrit par : Le Franco

9 octobre 2021

Mots-clés :

Le Franco poursuit son envolée avec l’embauche ce mois-ci de deux nouveaux journalistes. Emmanuella Kondo et Isaac Lamoureux. Ils couvriront respectivement Calgary et Edmonton.

Recrutés localement, ces deux jeunes albertains étudient actuellement le journalisme en anglais. Cette toute première expérience professionnelle dans une salle de presse, et en français, constitue pour eux une précieuse occasion d’acquérir des connaissances et des compétences qui leur serviront pendant toute leur carrière.

Pour le Franco, ces embauches témoignent de notre engagement à outiller, à former et à promouvoir la relève journalistique francophone en Alberta. C’est notre mission. 

Pour vous, lecteurs et lectrices, c’est un regard frais à travers le prisme de la jeunesse sur les enjeux qui font l’actualité francophone de l’Alberta.

Vous pouvez contacter directement Isaac et Emmanuella à leur adresse respective :

[email protected]
[email protected]

En tout temps, vous pouvez également partager des idées de sujets, vos histoires, des textes d’opinion, des suggestions ou toute autre rétroaction sur le travail de notre équipe à l’adresse : [email protected]

Je vous remercie à l’avance pour l’esprit d’accueil et de bienveillance que vous réserverez à Emmanuella et Isaac. Je tiens également à remercier chaleureusement notre bailleur de fonds pour ces nouvelles embauches : le programme Jeunesse Canada au travail dans les deux langues officielles, une initiative du ministère du Patrimoine canadien.

Emmanuella Kondo

Cette jeune étudiante est dans sa dernière année d’étude en journalisme à l’Université Mount Royal, située à Calgary, en Alberta. Elle a une grande passion et dévotion pour la justice politique, les droits de la personne et le travail humanitaire. Elle souhaite catalyser son enthousiasme pour l’écriture et rendre compte des situations humanitaires qui se passent partout dans le monde.

Sa vocation la pousse à compléter une mineure en sciences politiques et un certificat en communication internationale en espérant un jour devenir journaliste humanitaire. 

Élevée à Montréal, elle est parfaitement bilingue. Depuis son arrivée à Calgary en 2014, Emmanuella a pris ses études en main et a décidé de poursuivre son baccalauréat en étude journalistique suite aux conseils d’un enseignant du secondaire.

Elle espère un jour écrire des articles qui auront non seulement un impact dans le monde, mais qui mettront en lumière des solutions face aux problèmes humanitaires, sociaux et politiques. 

Travailler au Franco est pour Emmanuella une nouvelle façon de se retrouver en tant que francophone vivant en Alberta, mais aussi être une voix forte pour les francophones de notre province. 

Elle a été publiée dans le Calgary Journal, The Reflector et plusieurs autres publications.

Isaac Lamoureux

Étudiant en troisième année au baccalauréat en communication, avec une spécialisation en journalisme à l’université MacEwan, Isaac se passionne pour de nombreux sujets. Ses spécialités sont les sports et la politique. 

En plus d’écrire, Isaac aime la production vidéo et la photographie. Isaac représente la jeune génération d’une grande lignée de Lamoureux venus du Québec. En effet, les Lamoureux faisaient partie des premiers colons à s’installer en Alberta en 1872 (Joseph et Francois Lamoureux). Il existe aujourd’hui un livre qui couvre toute l’histoire de la famille Lamoureux, Les Lamoureux The Pioneers.

Sa langue maternelle, c’est l’anglais, mais le français est toujours proche. En effet,  Isaac a commencé l’immersion française à l’école dès la seconde année à l’école Delwood d’Edmonton. Après y avoir terminé l’école primaire, il a continué son immersion française à l’école Dickinsfield. 

Durant sa huitième année, Isaac a déménagé à Kelowna et n’a pas pu continuer l’école en français. Cependant, Isaac n’a jamais oublié sa connexion avec la communauté francophone. Durant ses études à l’université MacEwan, Isaac a obtenu une autorisation spéciale pour suivre les cours de français les plus difficiles proposés par celle-ci, Advanced French I et II. Après avoir réussi les deux cours sans problème, Isaac a toujours rêvé d’avoir un travail impliquant dans la communauté d’expression française. 

Aujourd’hui, il est très heureux de faire partie de l’équipe du journal Le Franco.

Partager