le Samedi 24 février 2024
le Jeudi 25 janvier 2024 20:10 Publireportage

«Découvrir aux éclats» avec les Rendez-vous de la Francophonie

L’affiche des RVF 2024 représente les co-porte-paroles, Le FLOFRANCO et Micheline Marchildon à la découverte de nouveaux horizons dans une navette spatiale. Photo : RVF
L’affiche des RVF 2024 représente les co-porte-paroles, Le FLOFRANCO et Micheline Marchildon à la découverte de nouveaux horizons dans une navette spatiale. Photo : RVF
(PUBLIREPORTAGE) - C’est avec l’objectif de pouvoir se rassembler dans une ambiance festive que les Rendez-vous de la Francophonie lancent leur 26e édition sous le thème «Découvrir aux éclats». Les francophones, les francophiles et les anglophones sont invités à partir à la découverte de l’espace francophone et à franchir de nouvelles frontières.
«Découvrir aux éclats» avec les Rendez-vous de la Francophonie
00:00 00:00

Logo du thème des Rendez-vous de la Francophonie 2024. Photo : RVF

Contenu commandité par les Rendez-vous de la Francophonie

Les Rendez-vous de la Francophonie (RVF) 2024 continuent de créer un espace d’épanouissement pour la francophonie à travers une série d’activités sociales et culturelles aux quatre coins du pays.

Le thème de cette année est aussi une façon de mettre de l’avant les jeunes comme vecteurs de changement dans la francophonie et de souligner le 50e anniversaire de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), partenaire des RVF.

«On voulait souligner la jeunesse et la contribution de la jeunesse à la francophonie canadienne sans nécessairement exclure ceux qui ne s’identifient plus comme jeunes», indique la directrice générale de la Fondation Dialogue, Ajà Besler.

Se rapprocher par le rire

L’humour fait partie intégrante des activités des RVF qui, depuis 10 ans, présentent des tournées d’humour un peu partout au Canada. Cette année, la tournée débute à Halifax et Moncton en janvier et s’arrêtera au total dans huit communautés en passant notamment par Ottawa, Winnipeg, Calgary et Whitehorse.

Les humoristes du Nouveau-Brunswick Luc LeBlanc et Annabelle Hébert font partie du lancement de la tournée de spectacles auxquels se joindront entre autres Sinem Kara et le bien connu Rachid Badouri. Parmi les artistes qui monteront sur scène au cours de la tournée, notons la dragqueen québécoise Mona de Grenoble et l’humoriste franco-manitobaine, Micheline Marchildon, qui est aussi co-porte-parole des RVF 2024.

Logo du thème des Rendez-vous de la Francophonie 2024. Photo : RVF

Consultez le calendrier des activités des RVF

Comment se préparer aux Rendez-vous de la Francophonie

Toujours dans le souci d’illustrer la découverte, les RVF ont choisi de présenter Micheline Marchildon et Le FLOFRANCO, porte-paroles de cette édition, à l’intérieur d’une navette spatiale.

«On a eu beaucoup de plaisir à jouer avec cette thématique de découverte et de faire un visuel un peu comme si on allait dans l’espace, se réjouit Ajà Besler. Nos porte-paroles ont embarqué pleinement dans le plaisir, le côté fun de la francophonie.»

La représentation du voyage et d’explorer les nouveautés a inspiré le graphisme de l’image de marque de cette année.

«C’est une métaphore pour montrer cette idée d’aller vers quelque chose de nouveau, qui est inconnu pour nous personnellement puis, d’aller à la découverte des Rendez-vous de la Francophonie et de faire ce voyage avec nous», ajoute-t-elle.

Pour accompagner les participantes et les participants dans ce voyage, les RVF lancent leur toute première boutique virtuelle.

«On va y retrouver les affiches, des autocollants qui sont très populaires dans les écoles, des épinglettes, des Rendez-vous de la Francophonie, des calepins, des bracelets, puis quelques autres petits items», déclare Ajà Besler.

Mis à part les accessoires, les personnes intéressées peuvent d’ores et déjà commander leurs projections de cinéma disponible au mois de mars gratuitement, informe Ajà Besler.

Cette année, de nouveaux concours sont aussi lancés sur la thématique de la découverte, mais aussi des concours en anglais qui permettent d’inclure les anglophones et de leur faire «découvrir les petites facettes de la francophonie», mentionne la directrice générale des RVF.

Selon la directrice générale des RVF, Ajà Besler, échanger avec les personnes dans les deux langues dans le but de faire découvrir les francophonies canadiennes permet d’augmenter la place de la culture francophone à l’échelle nationale. Photo : Courtoisie

Le bilinguisme pour faire rayonner les francophonies canadiennes

Mettre en place quelques concours en anglais ou dans les deux langues permet de «créer cette porte d’ouverture pour des gens qui ne sont peut-être pas parfaitement bilingues, mais qui s’intéressent à la francophonie, qui sont curieux par rapport à la francophonie», précise Ajà Besler.

«J’ai travaillé dans la francophonie et la culture francophone toute ma carrière, dans plusieurs organismes de la francophonie canadienne, mais c’est vraiment la première fois que mon père a pu aller voir et comprendre pleinement le résultat de mon travail parce que c’était entièrement bilingue», ajoute-t-elle fièrement.

Pour Ajà Besler, les RVF «sont une façon, sans jugement, d’aller apprendre sur la francophonie, puis apprendre de belles choses, puis des choses positives, puis des choses intéressantes de nos communautés diverses à travers le pays».

Découvrir la francophonie autrement

Pour vivre la culture et la francophonie, les RVF organisent une tournée de spectacles pancanadienne de l’artiste #RapFrancoCan le FLOFRANCO, co-porte-parole de l’évènement.

Encourager les jeunes à participer aux concours et aux activités est aussi un moyen de leur faire découvrir la francophonie bien au-delà des limites académiques, explique Ajà Besler.

«Souvent dans un contexte où on apprend le français à l’école, on n’a pas l’opportunité de vivre en français dans les autres sphères de notre vie, une réalité très présente en francophonie, en situation minoritaire, et une réalité encore plus présente quand on est dans un système d’immersion en français»

Selon elle, la musique dynamique, le parcours et les valeurs de l’artiste issu de l’immigration pourraient inspirer les jeunes «ou se voir refléter dans cette image-là».

«Son énergie et sa musique transmettent une image plus divertissante et amusante, précise Ajà Besler. Ça permet aux jeunes de créer un nouveau lien avec la francophonie et développer une connexion autre que les règles de grammaire et de conjugaison étudiées à l’école», ajoute-t-elle.

Les activités des Rendez-vous de la Francophonie 2024 se poursuivront en continu jusqu’à la fin du mois de mars.