TRISTAM ISLAND, UN JEU VIDÉO TEXTUEL ET RÉTRO ALBERTAIN

Écrit par : Arnaud Barbet

25 mars 2021

Mots-clés : ,

Portrait d’Hugo Labrande. Crédit: courtoisie Hugo Labrande

2D, Arcade, Aventure texte, Byte, disquette, NES, Commodore 64, rétrogaming… Vous avez dit rétro ? Difficile d’y voir clair dans ce jargon ! Et pourtant, à y regarder de plus près, il y a comme un petit air de déjà-vu. Hugo Labrande est de ceux qui aiment nous téléporter dans le passé avec des jeux vidéo d’un autre temps. Pour la sortie de Tristam Island, il essaie de nous ouvrir les portes du mystère du jeu vidéo d’aventure textuel fait à Calgary !

Cela commence au début de l’informatique dans le milieu des années 70, raconte-t-il, « à l’époque les ordinateurs étaient de la taille d’une pièce entière, le graphisme n’existait pas, les informaticiens communiquaient avec des télétextes, pianotaient sur des claviers ».

Le premier jeu s’appelait Aventure, un homonyme utilisé aujourd’hui pour qualifier ce genre de jeu basé sur « la narration plus que le réflexe et l’action ». Lui n’a pas connu cette période, ni d’ailleurs l’apparition du graphisme dans les jeux vidéo des années 80, mais il en connaît les conséquences. « Tranquillement, le genre est tombé dans l’oubli », explique-t-il.

Hugo est « tombé dans le rétro en 2006 alors qu’il était sur les bancs du lycée ». Agrégé en mathématique, docteur en sécurité informatique, il se rappelle Scott Adams, le créateur d’Aventure, mais aussi le succès de l’entreprise américaine Infocom et ses fictions interactives. « Lorsque j’ai eu ma première calculatrice programmable, la TI 83, j’ai commencé, pour de vrai, à faire du programme et finalement des jeux narratifs. »

Tristam Island, une île au milieu de l’océan

Hugo brandit son amour pour l’océan et les îles du bout du monde, il semblerait d’ailleurs que Tristam Island ait un petit goût de l’île Tristan da Cunha, un petit bout de terre britannique au milieu de l’océan Atlantique Sud. « Cette île, c’est mon inspiration. Une conserverie de homards, des moutons, et pas grand monde ! » Il évoque aussi avec humour cette attirance d’être un jour dans la peau d’un Robinson contemporain.

Le rendu de l’écran de chargement sur un TI-99/4A, ordinateur de 1981. Crédit: courtoisie Hugo Labrande

 

« Comme tous les jeux textuels, Tristam Island est un jeu littéraire, une fiction interactive, dont vous êtes le héros ! » Alors, imaginez-vous sur une île déserte, seul et naufragé. Enfin, presque seul, vous ferez peut-être connaissance avec l’albatros. Celui-ci vous aidera à résoudre les énigmes pour survivre et découvrir les mystères qui entourent ce coin de paradis…

« Ce jeu, je l’ai fait dans la plus grande tradition des jeux d’Infocom, autant dans la forme que dans le contenu. Sa conception est moderne et évite toutes les frustrations que l’on peut connaitre sur les jeux de l’époque ! » Car comme Hugo le dit lui-même, « il n’était pas rare à l’époque que le joueur se retrouve coincé à une étape du jeu, meurt, ou soit obligé de recommencer à zéro. Il n’y a rien de pire ! »

Une capture d’écran d’une séquence de jeu sur Commodore 64. Crédit: courtoisie Hugo Labrande

Son objectif, offrir un jeu attrayant, inspirant, à tous ceux qui auraient une vieille console à dépoussiérer, mais pas seulement. « Bien sûr, ce jeu comme tous les jeux narratifs littéraires ne sont pas pour tous les publics. Mais depuis les années 1990 – 2000, une large communauté se réapproprie le genre », indique-t-il tout en soulignant que les jeunes ados peuvent aussi découvrir ce jeu avec plaisir.

Il ajoute « qu’il peut fonctionner sur un commodore 64 comme sur le dernier Windows ». Un défi technique qu’il espère prochainement livrer sur une disquette « dans un coffret… » pour ceux qui ont de vieilles machines.

Un patrimoine anglophone, mais pas seulement

Ce français originaire du Sud-Ouest l’admet aisément, le genre du jeu textuel est d’abord un patrimoine anglophone, mais il effectue depuis quelques années des recherches sur les jeux francophones et leur diffusion en France ainsi qu’au Québec, où l’industrie du jeu est florissante.

Finalement, il promet d’apporter une version francophone à Tristam Island d’ici l’année prochaine. « Récemment rentré en Alberta, le confinement m’a permis de créer ce jeu. Le lancement s’est fait il y a une semaine sur le marché anglophone. Il est important pour moi de l’offrir en français prochainement ! » Il nous faudra donc un peu de patience ou pourquoi pas profiter de votre bilinguisme pour visiter Tristam Island dans la langue de Shakespeare.

Pour devenir un pro du jeu textuel rétro : 

Petit lexique du jeu vidéo : https://emunova.net/definitions/

Pour tout savoir sur la fiction interactive francophone (jeu d’aventure textuel rétro) : http://www.fiction-interactive.fr

Le site web d’Hugo Labrande pour télécharger Tristam Island : https://hlabrande.fr/

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!