Le bonheur à travers le blues : les Patio Séries à La Cité francophone

Écrit par : Vienna Doell

22 août 2022

(De gauche à droite) Le batteur Gerard Gannon, le guitariste Chris Tabbert, la chanteuse Samantha King et le bassiste et chanteur Marc Beaudin. Crédit : Vienna Doell
Depuis le 9 juin dernier, les Servus Credit Union Patio Séries sont de retour à La Cité francophone pour une cinquième année, et ce, jusqu’au 15 décembre prochain. Le public peut y assister à des concerts à un prix modique. Cette année, certains rendez-vous se déroulent à l’intérieur de La Cité plutôt qu’à l’extérieur de la belle rotonde.

.

Allen Jacobson, gérant culturel de La Cité francophone, est ravi d’être capable d’apporter à nouveau une expérience musicale au public d’Edmonton. «On offre des activités multiculturelles, inclusives et dynamiques dans un des plus jolis édifices dans la francophonie au Canada», décrit-il avec enthousiasme.

.

«On offre des activités multiculturelles, inclusives et dynamiques dans un des plus jolis édifices dans la francophonie au Canada.» Allen Jacobson

.

Avec les trois commanditaires importants des Patio Séries, Servus Credit Union, EPCOR et le Edmonton Arts Council, Allen a pu inviter des artistes de qualité à jouer dans le Quartier francophone d’Edmonton. «Ils sont tous des artistes professionnels», explique le tromboniste qui a plus de 30 ans de carrière.

.

Cinquante pour cent des musiciens inscrits à la programmation sont francophones, francophiles ou bilingues. Certains excellent dans le jazz, le folk, la musique africaine ou hindie et bien d’autres styles. Cette palette musicale «cible des membres de leur paroisse», avoue le responsable de l’événement. «Ça nous donne une nouvelle audience.»

.

.

Allen Jacobson, gérant culturel de La Cité francophone. Crédit : Vienna Doell

Allen Jacobson, gérant culturel de La Cité francophone. Crédit : Vienna Doell

.

.

Comme la communauté francophone de l’Alberta est assez petite, «on revisite des artistes francophones de temps en temps», sourit-il. Malgré ce petit nombre, Allen Jacobson aime renouveler la présence de certains de ces artistes francophones parce que «l’artiste se développe», ajoute-t-il.

.

Passion pour le blues et la communauté

Samantha King fait son retour et travaille avec l’artiste francophone Marc Beaudin, le guitariste Chris Tabbert et le batteur Gerard Gannon.

.

«J’ai hâte d’être de retour, c’est si bon d’y être», explique Samantha. «J’ai l’impression qu’il doit y avoir plus d’événements comme celui-ci, très intimes, où le public peut venir apprécier une variété de musique», décrit la chanteuse de blues.

.

.

L'ambiance du patio à l'intérieur de La Cité. Crédit : Vienna Doell

L’ambiance du patio à l’intérieur de La Cité. Crédit : Vienna Doell

.

Alors qu’elle se consacre à la musique depuis 1998, Samantha a approfondi ses expériences «dans le blues depuis environ 2010». L’écoute des meilleures chansons de l’icône du blues Stevie Ray Vaughan a ravivé son intérêt pour la création et l’interprétation de certains classiques. Pour Samantha, c’est un style qui «s’accroche à mon âme, je m’y perds dedans».

.

Marc Beaudin, bassiste et chanteur francophone, ressent lui aussi l’énergie qui émane du blues. «C’est de la musique intense», décrit-il. Samantha et Marc ont commencé à jouer ensemble en 2019 lorsqu’ils se sont rendus à Memphis pour un concours international de blues. «Il y avait 350 participants et nous avons fini 10e», raconte Marc. «On a joué là où Elvis a débuté, puis B. B. King et c’était vraiment cool», dit-il avec passion.

.

.

Marc, musicien à plein temps, considère que des activités musicales comme les Patio Séries sont importantes à maintenir. «La musique en concert, c’est une langue et ça transmet des émotions et des énergies.»

.

De plus, «ça amène une vitalité à La Cité francophone», décrit-il. Le bassiste ajoute que «même si c’est en anglais, les gens peuvent être témoins qu’il y a une activité francophone ici».

.

L’ambiance patio est attrayante

Dans la foule, jeudi dernier, lors de la prestation de Samantha King, il y avait beaucoup de visages inconnus. C’est le constat de Nathalie Martel, membre de la communauté francophone d’Edmonton et participante régulière des Patio Séries. «J’aimerais voir plus de francophones, mais c’est super aussi de rencontrer de nouveaux personnages», décrit-elle.

.

Alors que Samantha King et son groupe expriment leurs talents, les spectateurs se laissent aller, se trémoussent sur leurs sièges au rythme de leurs chansons préférées.

.

.

Nathalie Martel, une membre de la communauté francophone d’Edmonton, participe régulièrement aux spectacles de la Patio Séries. Crédit : Vienna Doell

Nathalie Martel, une membre de la communauté francophone d’Edmonton, participe régulièrement aux spectacles de la Patio Séries. Crédit : Vienna Doell

.

.

Comme beaucoup d’autres dans la salle, Nathalie «adore l’ambiance et la musique». Elle voulait écouter les artistes Stéphanie Blais et Samantha King. Chose faite, elle rit en annonçant qu’elle «va revenir… jusqu’au mois de décembre».

.

Les Patio Séries sont un événement peu coûteux et accessible à tous qui offre à la communauté francophone les plus belles découvertes de la scène artistique d’Edmonton et d’ailleurs. Alors, n’hésitez pas à venir les écouter!

.

Le blues a émergé aux États-Unis au début du 20e siècle, évolution vernaculaire de la culture orale afro-américaine qui remonte aux chants traditionnels de l’Afrique de l’Ouest.

Partager

Lire des articles sur un thème similaire

Articles similaires

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!