Élevage bovin, l’Alberta a l’occasion de mieux faire!

Écrit par : Vienna Doell

8 septembre 2022

(De gauche à droite) Kimberly Cornish, Melanie Wowk, l’honorable Marie-Claude Bibeau et Reg Schellenberg, président de l’Association canadienne des bovins et maitre de cérémonies lors de la conférence de presse. Crédit : Chloé Liberge
Le 14 juillet dernier, lors d’une visite à Calgary, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé un investissement de 54 millions de dollars afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’industrie. Avec cette somme, le gouvernement fédéral souhaite financer neuf nouveaux laboratoires vivants à travers le pays, dont deux en Alberta.

.

Vienna Doell
IJL – Réseau.Presse – Le Franco

.

«Partout au Canada, les agriculteurs sont en première ligne face aux changements climatiques et l’Alberta ne fait pas exception», a déclaré la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire lors d’une conférence de presse.

.

«Partout au Canada, les agriculteurs sont en première ligne face aux changements climatiques et l’Alberta ne fait pas exception.» L’honorable Marie-Claude Bibeau

.

C’est pour cela qu’en 2021, le gouvernement canadien a lancé le programme Solutions agricoles pour le climat (SAC). Avec un budget de 185 millions de dollars sur 10 ans, de nouvelles pratiques agricoles seront mises en place afin de lutter contre les changements climatiques.

.

L’Initiative des laboratoires vivants fait partie de ces projets concrets où agriculteurs et scientifiques ont décidé de travailler main dans la main. Leur objectif : proposer des technologies novatrices afin de régler les problèmes environnementaux.

.

.

Pour l’honorable Marie-Claude Bibeau, cette collaboration est, entre autres, une véritable aide pour les éleveurs de bétail. Elle soutient, «si nous demandons aux agriculteurs canadiens de nourrir le monde de façon durable, ils doivent mettre la main sur les bons outils le plus rapidement possible et cette approche les aidera à le faire».

.

L’Alberta fait partie des heureux bénéficiaires

Parmi ces nouveaux laboratoires vivants, deux seront créés dans la province albertaine. L’un par Alberta Beef Producers (ABP), le second par la Alberta Conservation Association (ACA) en partenariat avec la Food Water Wellness Foundation.

.

L’association ABP représente les 18 000 producteurs de bovins de la province. Ainsi, ce nouveau laboratoire vivant portera sur de nombreux domaines, dont l’alimentation du bétail, la gestion des pâturages et des nutriments.

.

.

Melanie Wowk, directrice de Alberta Beef Producers, était heureuse d’entendre cette annonce après des mois de travail pour leur laboratoire vivant. Crédit : Chloé Liberge

Melanie Wowk, directrice de Alberta Beef Producers, était heureuse d’entendre cette annonce après des mois de travail pour leur laboratoire vivant. Crédit : Chloé Liberge

.

.

Melanie Wowk, directrice de l’organisme, est fière de pouvoir «développer des pratiques de gestion bénéfiques à la ferme qui aideront à stocker le carbone et à atténuer les émissions de gaz à effet de serre».

.

Une joie également partagée par Kimberly Cornish, directrice et fondatrice de Food Water Wellness Foundation. «Il s’agit d’une occasion sans précédent pour les producteurs de travailler avec des scientifiques pour favoriser l’innovation», atteste-t-elle.

.

«Il s’agit d’une occasion sans précédent pour les producteurs de travailler avec des scientifiques pour favoriser l’innovation.» Kimberly Cornish

.

Le principe de la fondation est simple : encourager l’agriculture régénératrice. Cette dernière utilise des pratiques qui visent à faire pousser des aliments aux valeurs nutritionnelles amplifiées et de meilleure qualité pour la consommation. Elle met en avant le compostage ou l’utilisation d’engrais verts.

.

Kimberly Cornish pense aussi que «la mise en œuvre de meilleures pratiques de gestion sur les terres gérées par les producteurs agricoles peut contribuer de manière significative au respect des engagements climatiques du Canada».

.

De nouveaux investissements devraient bientôt être communiqués

«Une action intelligente sur le climat aujourd’hui est un investissement dans un avenir solide pour l’agriculture et l’économie du Canada», assure la ministre Marie-Claude Bibeau.

.

Le gouvernement canadien continuera donc à mettre en place des initiatives pour relever les défis environnementaux. La ministre s’engage, en français, «oui, il va y avoir d’autres programmes qui vont être annoncés bientôt».
On attend donc de nouvelles mesures dans les prochains mois.

.

L’objectif du programme Solutions agricoles pour le climat (SAC) est simple : préserver notre planète et notre biodiversité. Pour en savoir davantage sur ses actions et sur l’Initiative des laboratoires vivants : canada.ca
De nombreux biologistes travaillent pour Alberta Conservation Association (ACA) afin de préserver la faune et la flore de la province. Pour plus d’information : ab-conservation.com
Alberta Beef Producers est un organisme qui se veut être le porte-parole des producteurs de viande bovine de l’Alberta pour une industrie plus rentable. Afin de découvrir son histoire et ses membres : albertabeef.org
La Food Water Wellness Foundation œuvre pour permettre aux éleveurs de produire des aliments sains et issus de l’agriculture régénératrice. Pour plus de renseignements : foodwaterwellness.org
Vous êtes éleveurs de bovins, et vous désirez nous raconter votre histoire, nous faire partager votre vie au sein de votre exploitation. N’hésitez pas à nous contacter à [email protected]

Partager

Lire des articles sur un thème similaire

Articles similaires

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!