Une fête des Mères sous le signe de la créativité

Écrit par : Chloé Liberge

15 mai 2022

Plus d’une dizaine de mamans étaient réunies pour cet atelier de collage. Crédit : Chloé Liberge
Mesdames, à vos ciseaux! Afin d’honorer la fête des Mères, le Centre d’appui familial du Sud de l’Alberta a organisé un atelier autour de la création artistique. Et pour cela, rien de tel que la visite de Sabine Lecorre-Moore, une artiste d’art visuel franco-albertaine bien connue, pour laisser vivre son imagination.

.

Comment définir le collage? Certains répondraient sûrement qu’il s’agit simplement d’assembler deux feuilles ensemble. Et pourtant, cette technique de création artistique est un art à part entière, défini au début du 20e siècle par de célèbres peintres comme Georges Braque et Pablo Picasso.

.

Cette discipline, Sabine Lecorre-Moore souhaite la partager en ce jour des mamans. Fascinée par le collage, elle le définit comme accessible à tous. «C’est juste des ciseaux, puis on découpe des formes, on les colle et on s’amuse.» Elle ajoute, «c’est vraiment quelque chose de très instinctif».

.

.

Sabine Lecorre-Moore est ravie de partager sa passion à travers les travaux d’Anna Torma. Crédit : Chloé Liberge

Sabine Lecorre-Moore est ravie de partager sa passion à travers les travaux d’Anna Torma. Crédit : Chloé Liberge

.

.

Celle qui a vécu la majorité de son enfance dans les Alpes vit sa passion artistique à Calgary depuis plus de trente ans. Attachée à la francophonie, elle prend beaucoup de plaisir à venir au Centre d’appui familial. «Ce n’est pas souvent qu’on peut trouver des ateliers en français dans un monde anglophone, alors c’est un moment vraiment délicieux», partage-t-elle.

.

«C’est un moment vraiment délicieux.» Sabine Lecorre-Moore

.

Néanmoins, cette Franco-Albertaine n’oublie pas la raison de sa venue. «Le plus important, c’est le regroupement entre ces mamans, que ce soit pour faire des nouvelles rencontres ou juste pour avoir du fun entre amies.»

.

Sans enfant, la fête est plus amusante !

L’année dernière, pandémie oblige, l’artiste avait proposé pour la même occasion un atelier de peinture d’aquarelle sur papier inspirée par les paysages de notre province. Celui-ci avait dû se passer de façon virtuelle. Alors, pour l’édition de 2022, la joie de se (re)voir est au rendez-vous!

.

Damien Guillin, directeur adjoint du Centre d’appui familial, ne dira pas le contraire. «Les gens sont heureux de se retrouver et nous aussi», se réjouit l’organisateur de l’événement. L’occasion est d’autant plus particulière en ce jour et Damien le sait bien : la fête des Mères, c’est sacré! Il précise, «pour une fois, on voulait leur donner la possibilité d’avoir une activité pour elles et rien que pour elles, sans les enfants».

.

.

Samah Hannane, assistante administrative et comptabilité au Centre d’appui familial, est fière de sa réalisation. Crédit : Chloé Liberge

Samah Hannane, assistante administrative et comptabilité au Centre d’appui familial, est fière de sa réalisation. Crédit : Chloé Liberge

.

.

Autour de thés et de macarons, les mamans profitent de ce temps de répit en dehors de la maison. Samah Hannane, maman de deux enfants et employée au Centre d’appui familial, voit cet atelier comme une façon de relâcher la pression. «On s’offre un moment pour nous relaxer et papoter avec les autres mamans.»

.

Anna Torma, artiste honorée en ce jour spécial

Toutes à vos papiers, l’atelier débute! À l’aide des travaux présentés de l’artiste contemporaine Anna Torma, les mamans vont chacune créer leurs propres œuvres. Couture, tricot, broderie, cette grande artiste hongroise installée au Canada s’inspire toujours de ses enfants dans la création de ses œuvres.

.

Et c’est cette «imagerie» que Sabine souhaite transmettre ce soir. «C’est l’une de mes artistes préférées», confesse-t-elle avec le sourire. Cette professionnelle se sert des créations d’Anna Torma comme base pour ce cours. Elle poursuit, «on a besoin d’une structure pour faire un atelier, puis on va où on veut aller, il n’y a pas de règle».

.

Sous son regard bienveillant, les mamans présentes s’activent sur leurs collages. Pour chacune d’entre elles, le thème est différent. Certaines préfèrent miser sur les couleurs, tandis que d’autres mettent en avant les formes. Peu importe le résultat, l’important reste le travail d’équipe.

.

Pascale Moreau vit à Calgary depuis 28 ans. Elle est venue travailler sa créativité entre copines. «Le fait qu’il y ait des gens autour de nous, ça motive, ça entraîne, c’est très stimulant», s’enchante-t-elle.

.

Rendre hommage aux mamans

Chaque année, cette célébration des mamans fait plaisir à ces francophones malgré une petite retenue. «Je pense que la fête des Mères devrait être tous les jours», s’amuse Samah. Elle soutient, «une fois par an, c’est vraiment très peu pour une maman, vu tout ce qu’elle a à donner».

.

«Je pense que la fête des Mères devrait être tous les jours.» Samah Hannane

.

Cette soirée est aussi l’occasion pour Sabine de célébrer le travail des artistes féminines qu’elle juge ne pas être assez exposé. Elle insiste, «les hommes ont beaucoup plus de chances d’être vus que les femmes, donc pour moi, c’est important de mettre en valeur cette artiste canadienne».

.

Finalement, cette soirée artistique a connu le succès escompté puisque les mamans invitées repartent avec le sourire et leurs chefs-d’œuvre sous le bras. En bonus, suite à un tirage au sort, l’une d’entre elles a reçu une carte-cadeau de 50$ pour faire des emplettes dans une librairie locale.

.

Le Centre d’appui familial appuie les familles dans leur épanouissement en français. Pour se faire, des événements sont souvent organisés.
Pour en savoir plus : centredappuifamilial.ca

.

Au-delà d’être une artiste professionnelle, Sabine Lecorre-Moore est également commissaire d’expositions et donne des ateliers consacrés à la peinture dans des écoles.
Pour en savoir davantage sur ses projets : sabinelecorremoore.com

.

Née en Hongrie en 1952, Anna Torma part s’installer au Canada à l’âge de 36 ans. Reconnue pour ses grandes murales brodées à la main, elle expose son art dans plusieurs galeries du monde.
Pour admirer ses œuvres : annatorma.com

Partager

La francophonie albertaine vous intéresse?

Nous aussi.

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre pour recevoir chaque deux semaines un concentré de nos meilleures histoires!