J’ai choisi Augustine Marah

Écrit par : Jeunes Plumes

13 octobre 2021

Mots-clés : , ,
Éva Rao Maillet. Photo : Courtoisie

Le Franco, en collaboration avec le Conseil scolaire Centre-Nord, a lancé le projet : Plumes jeunesses au CSCN ! Des élèves de la 5e à la 12e année ont été invités à écrire des textes sur un même thème : les élections municipales.

Le but de ce projet est d’offrir aux jeunes une expérience pratique d’écriture dans un contexte réel en les affectant à rédiger un texte sous la forme d’un article.

Les élèves intéressés par le projet ont reçu une formation de l’équipe du Franco. Les meilleurs textes remporteront un total de 800$ en prix. Le Conseil scolaire Centre-Nord et le journal Le Franco sont heureux de s’associer pour ce projet qui encourage le relève locale en journalisme en Alberta tout en décloisonnant l’utilisation du français en dehors des salles de classe et dans l’espace public.

Le 18 octobre 2021, les élections municipales vont se passer. Il va y avoir 11 candidats et, parmi les 11, j’ai choisi Augustine Marah. J’ai choisi Augustine parce qu’il a l’air d’un bon maire. Il parle français et il a de bonnes idées, mais pas beaucoup. 

Augustine est bien, mais son site web est très simple. Il n’a pas beaucoup d’idées sur son site web ou ses vidéos. En effet, son site web est composé de trois petits paragraphes et de trois vidéos de 2 à 6 minutes. Sur ses réseaux sociaux, il y a une photo qui est dit : VOTE FOR AUGUSTINE. Mais les sites web des autres candidats sont mieux faits avec plus de contenus. Par exemple, Mike Nickel a un site web très bien fait, car il y a beaucoup de contenu et d’idées. 

Ce qui rend Augustine spécial par rapport aux autres candidats, c’est qu’il est francophone. Ce serait bien d’avoir un maire qui parle français parce qu’il pourrait créer plus de programmes francophones. Il pourrait aussi parler français ȧ la télé pour les francophones. Dans sa vidéo, il parlait des autochtones, alors que les autres candidats ne parlaient pas des autochtones. Il veut créer un programme pour les autochtones. Les autres candidats parlent juste de leurs projets pour Edmonton et leurs histoires personnelles.

La première idée de Marah est d’aider les Edmontoniens avec la santé et avoir un meilleur environnement. Par contre, ce qui est étrange, c’est qu’il n’explique pas ce qu’il va faire pour améliorer la santé ou l’environnement. Il dit juste qu’il veut améliorer la vie des Edmontoniens, alors que les autres candidats disent comment ils veulent améliorer la vie et pourquoi. Par exemple, Mike Nickle a fait tout un discours à propos de l’environnement et de comment il voudrait aider. 

La deuxième idée d’Augustine est qu’il veut continuer l’idée de Don Iveson d’aider les pauvres. Il veut créer un programme pour les pauvres. Comment te demandes-tu? Avec un discours. Mike Nickle a eu la même idée, mais il a exploré le sujet en plus grande profondeur. 

La troisième idée d’Augustine est qu’il veut dépenser moins d’argent pour réduire les dépenses, mais il ne dit pas ce qu’il va faire avec l’argent. Que va-t-il faire avec l’argent? Pourquoi est-ce qu’il veut économiser? Tellement de questions. 

Il prétend qu’il a beaucoup d’expérience en leadership. Il est un bon défenseur parce qu’il râle pour avoir ce qu’il veut. Il a été présenté dans un journal et il a aussi écrit cinq livres. Un de ses livres s’appelle African Stories : le livre parle d’une histoire africaine.  

Augustine est un bon maire parce qu’il a de bonnes idées, mais pas beaucoup d’idées. Il aurait pu faire mieux pour avoir plus de votes. Sur ses réseaux sociaux, il aurait pu mettre plus de contenus. Quand tu regardes son site web, tu te poses beaucoup de questions. 

De mon opinion, je pense qu’il pourrait gagner s’il clarifie ses idées et s’il avait dépensé plus de budget pour ses vidéos. C’est comme s’il avait beaucoup de potentiel, mais qu’il ne l’a pas utilisé. Mike Nickle a beaucoup d’information, même trop! Il fait beaucoup de discours. Honnêtement, moi, je pense que Mike Nickel va gagner parce qu’il a de très bonnes idées. 

 

Éva Rao Maillet – École Sainte-Jeanne-d’Arc – 6e année

Source : https://augustineformayor.ca/#1617520181864-72983ae7-cc08 

 

Partager