le Lundi 11 Décembre 2023
le Mardi 15 août 2023 17:49 Portrait

Marie-Pierre Castonguay, une photophile sans filtre

Grâce à ce cliché d’une maman réconfortant son enfant, Marie-Pierre Castonguay a pu remporter un prix international. Crédit : Courtoisie - Marie-Pierre Castonguay
Grâce à ce cliché d’une maman réconfortant son enfant, Marie-Pierre Castonguay a pu remporter un prix international. Crédit : Courtoisie - Marie-Pierre Castonguay
Originaire du Québec, Marie-Pierre Castonguay pose ses objectifs et ses boîtiers en Alberta pour la première fois en 1999. Venue pour l’été, elle est tombée littéralement amoureuse de la province. Après avoir fondé son entreprise de graphisme et de programmation web avec son conjoint, l’artiste décide, en 2020, de se lancer vers sa véritable passion : la photographie.
Marie-Pierre Castonguay, une photophile sans filtre
00:00 00:00

Le choix de Isabelle Déchène Guay, réviseure

Avant de connaitre Marie-Pierre, je connaissais ce qu’était la photographie documentaire, celle qu’on voit dans le National Geographics ou d’autres revues de nature et de sciences. Mais pour des photos de famille, je n’aurais jamais cru cela possible! Le travail de Marie-Pierre, je le connais bien aussi. C’est au Centre culturel Marie-Anne-Gaboury, en septembre 2000, que j’ai rencontré cette jeune femme rieuse et talentueuse. Je l’ai vue s’épanouir dans son art visuel, le graphisme et l’illustration, puis découvrir sa passion véritable pour la photo, celle qui sait capturer la réalité dans toute sa splendeur, en mouvement, en lumière et en émotions. La photo documentaire a pris tout son sens pour moi en voyant son travail, jumelé à celui des explorateurs et des photojournalistes : c’est la vraie vie sans artifice et sans compromis! C’est la vie telle que vécue par les protagonistes et la personne qui tient l’objectif! 

(Article paru le 1er septembre 2022)

La résidente de Sherwood Park se confie, «c’est en faisant des voyages que la photo a pris de la place dans ma vie. On est tellement entouré de beauté, que ce soit des personnes, des paysages, des édifices, il y a toujours quelque chose qui m’intéresse». 

C’est en 2012 que Marie-Pierre a la révélation de sa vie. Avec la naissance de ses enfants, tout bascule. «J’étais contente, car cela m’a donné un coup de pouce pour pratiquer avec des personnes autres que mon conjoint et mes amis», se réjouit la maman. Elle se lance et immortalise ces nouveau-nés et bien d’autres.

«J’ai un grand faible pour les enfants, je trouve qu’ils sont tellement candides et vrais», avoue l’artiste. Elle décide alors d’organiser des séances photos pour les familles en studio ou de façon lifestyle. Un genre photographique qui met en scène les protagonistes dans des moments de la vie quotidienne. Les enfants et leurs parents sourient à l’objectif lors de promenades dans le parc, de moments ludiques, etc.

Une séance photo familiale qui s’avère plus originale

Néanmoins, cette façon de faire ne satisfait pas entièrement Marie-Pierre. Elle décide de changer sa façon de travailler et de passer un jour complet au sein d’une famille, en totale immersion. La photographe s’immisce alors dans la vie du foyer pour capturer ces moments intimes. «J’aime voir les vraies interactions, toutes les émotions possibles dans une journée d’une famille», ajoute cette passionnée.

Afin de mettre à l’aise les enfants et les parents devant la caméra, l’artiste prend le temps de les rencontrer avant la séance. Elle essaie alors d’en savoir un peu plus sur leur vie et les questionne. Qu’est-ce qui est le plus important dans leur vie? Quels souvenirs souhaitent-ils se remémorer? Comment interagissent-ils?

Réunion matinale a également remporté le prix du public dans la catégorie «Community» lors de l’exposition virtuelle de Documentary Family Photographers Worldwide (DFP), communauté mondiale de photographes documentaires de familles. Crédit : Courtoisie – Marie-Pierre Castonguay

De cette façon, lors du reportage, l’ambiance est plus détendue et Marie-Pierre sait ce qu’elle doit capturer. Le mot d’ordre est simple : l’authenticité. Pendant de nombreuses heures, le déclencheur frétille afin d’obtenir le cliché parfait, vrai et spontané. Elle revendique, «les gens essaient d’embellir souvent la réalité sur Instagram ou les réseaux sociaux. Moi, je veux montrer qu’il y a de la beauté dans cette réalité».

Une reconnaissance par ses pairs

Son travail a porté ses fruits puisqu’en décembre dernier, elle remporte le premier prix Birth and Beyond dans la catégorie «Family». Une compétition internationale qui met en avant des clichés sur la thématique de la famille, de la naissance à l’enfance, en passant par la maternité.

Son portrait d’une maman qui enlace son fils après que celui-ci ait été victime d’une piqûre de guêpe a fait mouche aux yeux du jury. Marie-Pierre est très fière de cette récompense et espère familiariser le public à ce style photographique, entre portrait et journalisme. 

«Quand les gens cherchent à avoir une photo de famille, cela va être plus traditionnel, ils posent bien habillés», explique l’artiste. Elle poursuit, «alors que peu savent que des professionnels peuvent photographier la vraie vie».

Lorsque la routine devient une œuvre d’art

L’artiste ne compte pas s’arrêter là. Elle travaille actuellement sur un projet qui met en lumière la routine matinale des femmes au cours des âges. «Je photographie 12 modèles féminins, de la naissance jusqu’à presque 100 ans», indique Marie-Pierre. Elle capture alors leur matinée, du lever au petit déjeuner et jusqu’à leur toilette. 

Avec cette collection, l’artiste souhaite observer «comment la vie évolue et voir les ressemblances et différences entre les différentes tranches d’âge». L’une de ses photographies, intitulée Réunion matinale, a déjà été exposée à Arles, dans le sud de la France, et retransmise en ligne, cet été, lors des Rencontres de la photographie

Ce cliché d’une jeune femme se coiffant tout en assistant à une visioconférence représente ce que Marie-Pierre aime mettre en avant : la beauté de la vie réelle. Elle espère, grâce à ce festival international de photographie annuel dans le sud de la France, faire connaître son travail hors des frontières canadiennes.

Marie-Pierre a aujourd’hui hâte de présenter l’intégralité de son projet de routines matinales au Centre d’arts visuels de l’Alberta (CAVA), situé à Edmonton. Le rendez-vous est pris pour 2023! 

Si vous êtes intéressé par le travail de Marie-Pierre Castonguay et souhaitez réserver une séance photo en famille : mariepierrephotography.com