le Jeudi 23 mai 2024
le Mardi 31 janvier 2023 9:00 Sports PR

Des jeunes se mettent au hockey… en français!

Jouer au hockey dans la langue de Molière même en Alberta? C’est un rêve qui est devenu réalité pour près d’une quarantaine de jeunes calgariens qui participent depuis le 8 janvier 2023 à la toute première clinique de hockey francophone organisée par le Centre d’appui familial (CDAF).
Des jeunes se mettent au hockey… en français!
00:00 00:00

Le mot d’ordre du club de hockey, précise la directrice générale du CDAF, Mouna Gasmi, est de rendre ce sport le plus accessible possible. D’ailleurs, le programme est offert gratuitement aux familles à faible revenu à condition qu’elles remplissent un formulaire de Statistique Canada pour démontrer leurs besoins financiers.

«De cette façon, ça permet aux jeunes de participer, peu importe les restrictions financières de leurs parents», explique Mouna Gasmi. Les familles qui n’ont pas de besoins financiers particuliers devront, quant à elles, payer des frais d’inscription de 180$.

Mouna Gasmi, directrice générale du CDAF. Crédit : Courtoisie

Mouna Gasmi, directrice générale du CDAF. Crédit : Courtoisie

«C’est sûr que c’est un coût vraiment raisonnable par rapport à la qualité de l’activité qui est offerte», indique Jacinthe Messier, une mère dont le fils, Inti, se trouve dans les rangs d’une des équipes du programme de hockey.

Une autre initiative prise par le CDAF, fait savoir la directrice générale, est celle de diriger les jeunes vers des organismes partenaires pour qu’ils puissent se procurer de l’équipement gratuit ou à prix réduit. «On sait que le hockey est un sport qui coûte cher», laisse tomber Mouna.

«Déjà, on offre les [rondelles] et les bâtons gratuitement, mais on a aussi envoyé les familles au Calgary Flames Sports Bank», explique-t-elle. Un organisme qui offre de l’équipement gratuit aux familles dans le besoin sur présentation d’une preuve de revenus.

«Il y a un parent qui avait les larmes aux yeux tellement il était content qu’on lui donne ce soutien-là.» Michelle Mendez Holmes

En outre, des cartes-cadeaux du Canadian Tire ont été distribuées aux parents pour offrir de l’équipement complémentaire aux enfants qui en auraient besoin. «Il y a un parent qui avait les larmes aux yeux tellement il était content qu’on lui donne ce soutien-là», mentionne, avec émotion, la coordonnatrice du club de hockey du CDAF, Michelle Mendez Holmes.

Une première séance couronnée de succès

Cette dernière agit aussi à titre d’entraîneuse pour une des trois équipes du club. Après la première séance d’entraînement, elle se dit très satisfaite et enthousiaste quant à la saison à venir. «Ça s’est bien passé. Les parents et les enfants étaient vraiment contents», s’exclame-t-elle.

«Ça s’est bien passé. Les parents et les enfants étaient vraiment contents.» Michelle Mendez Holmes

En tout, ce sont 37 jeunes hockeyeurs de niveaux débutant à avancé qui auront la chance de patiner sur la glace du Olympic Oval de l’Université de Calgary tous les dimanches, et ce, jusqu’au 19 mars.

Fait notable, certains des jeunes n’avaient encore jamais enfilé de patins à glace avant de fouler celle de la patinoire olympique lors de la première séance d’entraînement. «On a décidé de donner accès au programme même aux enfants qui ne savent pas patiner», explique Michelle Mendez Holmes.

La coordonnatrice du club de hockey, Michelle Mendez Holmes est aussi l'entraîneuse du groupe de débutants. Crédit : SKP Event and Photography

La coordonnatrice du club de hockey, Michelle Mendez Holmes est aussi l’entraîneuse du groupe de débutants. Crédit : SKP Event and Photography

C’est justement elle qui s’occupe d’entraîner ce groupe de débutants. «L’espoir, c’est de pouvoir mettre un bâton de hockey dans leurs mains dans quatre ou cinq séances», s’encourage-t-elle.

Les huit premières séances seront principalement dédiées à l’entraînement en vue de préparer les jeunes aux affrontements interéquipes qui auront lieu lors des deux derniers dimanches.

En français, s’il vous plaît

Cette idée de former un club de hockey pour les jeunes francophones de Calgary a germé dans l’esprit des employés du Centre d’appui familial après qu’ils aient vu leur club de soccer connaître un succès notable au cours des dernières années. «On a vu qu’il y avait une demande des familles pour avoir accès à des sports en français», analyse Mouna Gasmi.

«On a vu qu’il y avait une demande des familles pour avoir accès à des sports en français.» Mouna Gasmi

De son côté, Jacinthe Messier dit qu’elle avait hâte qu’un sport d’hiver soit proposé en français à ses enfants. «J’adore la vision de Mouna et du Centre d’appui. C’est tellement important que les jeunes puissent apprendre de nouvelles habiletés sportives tout en pratiquant leur français à l’extérieur du contexte de l’école», ajoute-t-elle.

Or, sans la collaboration de la fondation des Flames de Calgary, qui a financé la location de l’aréna ainsi que les salaires des entraîneurs, ce programme n’aurait jamais pu être mis sur pied par le CADF. «C’est grâce à l’aide de la fondation que le club peut exister, donc on les remercie», s’enthousiasme la directrice générale.

Inti Messier (en bas à droite), son coach Gary (en haut à droite) et ses coéquipiers du groupe avancé. Crédit : SKP Event and Photography

Inti Messier (en bas à droite), son coach Gary (en haut à droite) et ses coéquipiers du groupe avancé. Crédit : SKP Event and Photography

«On essaie d’ailleurs de planifier la visite des anciens des Flames qui devraient venir s’entraîner très prochainement avec les joueurs du club de hockey», conclut-elle.